Publicité

NBA/JO – L’embarrassante situation de Damian Lillard avec Team USA

Damian Lillard face à Rudy Gobert sous le maillot de Team USA
Kyle Terada

En galère depuis le début des Jeux Olympiques, Damian Lillard se retrouve dans une situation bien périlleuse. The Athletic a consacré un papier à Dame Dolla, avec notamment sa réaction à des JO pour le moins compliqués à titre personnel.

Publicité

Pas de « Dame Time » en basket FIBA. Si bon dans le clutch aux Etats-Unis, Damian Lillard patine à Tokyo. Résultat, le meneur des Blazers a vu les deux dernières fin de match de Team USA depuis le banc de touche. Lors des deux derniers matchs, face à l’Espagne et l’Australie, « Dolla » a joué un total de… 3 minutes et une seconde dans le 4ème quart-temps.

Trop peu en rythme en attaque pour contre-balancer ses faiblesses défensives, le multiple All-Star a tout simplement été benché par Gregg Popovich, qui lui préfère notamment Jrue Holiday. Au micro de The Athletic, il a livré son ressenti sur la situation :

Publicité

On est là pour une seule chose, et c’est gagner la médaille d’or. Je ne pense pas qu’un de nous soit là avec la mentalité de dominer chaque match individuellement ou de marquer un nombre précis de points. On veut juste gagner, donc on va s’appuyer sur ce qui fonctionne, et point barre. Je pense que l’on comprend tous bien ça.



Dans une Team USA où Kevin Durant et Devin Booker se sont dégagés comme les leaders d’attaque, Dame Dolla sait qu’il sera en retrait jusqu’au bout du tournoi, et probablement encore sur le banc dans le money-time face à la France. Si ça doit être le cas, il s’en accommode :

Publicité




Moi, je suis juste content de faire partie de cette équipe. En NBA c’est différent, on a tous des rôles majeurs dans notre équipe. Alors qu’ici, parfois c’est toi le gars du moment, et parfois c’est quelqu’un d’autre. Mais c’est aussi ça qui est fun.

Voilà la bonne mentalité pour Damian Lillard, qui aurait tout de même espéré mieux figurer : la star de Portland tourne à 11.2 points sur le tournoi, à seulement 38% au tir et 5 lancers-francs tentés. Face à l’Australie en demi-finale, il a dû se contenter de 4 petits points. Vincent Collet se méfiera tout de même d’un possible réveil, et à juste titre.

Publicité

Damian Lillard ne s’attendait sûrement pas assez en débarquant dans l’aventure olympique, mais les choses n’ont clairement pas tourné en sa faveur. A lui de faire une grosse finale, pour effacer un peu ses galères… et surtout enfin gagner un trophée.

Damian Lillard Jeux Olympiques NBA 24/24 Team USA

En direct : toute l'actu NBA