Publicité

NBA/JO – Vincent Collet pointe ce qui a fait perdre la France contre Team USA

Vincent Collet regarde Kevin Durant découper la France
FIBA (DR)

Fier de ses joueurs mais forcément déçu, Vincent Collet a notamment évoqué ce qui a fait perdre la finale des JO à la France face à Team USA. Avec, déjà dans un coin de la tête, les Jeux 2024 sur le sol tricolore.

Publicité

Ils ont tout donné, ils ont rendu fiers, mais ils ont dû s’incliner. Battus de 5 points par Team USA, Evan Fournier et consorts peuvent nourrir des regrets au lendemain de la finale face à Team USA. Pourtant dans le coup, les Français ont été pénalisés par un trop grand nombre de pertes de balle, sans lesquelles le scénario aurait été très différent…

C’est en tout cas l’avis de Vincent Collet, qui a listé les raisons de la défaite face à la presse après le match, dans des propos rapportés par Ouest-France :

Il faut retenir deux choses : la douleur de ne pas avoir été capables de battre les Américains et leur célébration à la fin, qui était bien légitime. Il faut que ça nous fasse mal, pour qu’on aille chercher ces petits riens qui nous séparent de la récompense suprême.

Publicité

Quels petits riens ? Nous avons fait quelques petites erreurs dans le troisième quart-temps. On a changé notre manière de jouer, et commis quelques pertes de balle très dommageables, car punies immédiatement. Après, on peut tenter de mieux maîtriser les choses. Les lancers francs, Rudy Gobert les travaille et il y a des jours où il peut en mettre un peu plus. La stratégie des Américains visait à faire faute pour l’envoyer sur la ligne.



Mais le coeur du problème de ce soir, encore une fois, c’est les pertes de balles. On en donne 18 et au bout il y a cinq points d’écart. Et puis, face à Kevin Durant, il y a des choses impossibles à faire, c’est ce qui rend Team USA exceptionnelle. Mais on n’a jamais renoncé, on n’a rien lâché, ça fait partie de nos valeurs et on les démontrées jusqu’à la fin de la compétition.

Publicité




La maladresse au lancer, notamment de Rudy Gobert, et les bien trop nombreuses pertes de balle, sont en effet les principales raisons des l’échec et des regrets tricolores. Des leçons à tirer pour mieux rebondir, comme l’explique Vincent Collet :

On sait qu’on peut jouer dans cette cour. Là, on s’installe dans le haut du panier, mais on sait qu’on n’a pas non plus de marge, même si d’année en année on progresse en consistance. Alors aujourd’hui on peut être fier, mais ça doit nous rendre encore plus exigeants pour faire mieux. Et on doit faire mieux, car on veut gagner.

Publicité

Un discours sage et juste de la part de Vincent Collet, qui aura lui aussi réussi son tournoi. La France peut être fière, en attendant 2024 et les échéances d’ici là le couteau entre les dents.

En direct : toute l'actu NBA