Publicité

NBA – Le joueur qui a renoncé à… 20M$ pour changer de franchise cet été !

Les superstars Joel Embiid, Giannis Antetokounmpo, Kemba Walker, Bam Adebayo et Donovan Mitchell lors du All-Star Game NBA 2020
Stacy Revere

Relancer sa carrière en NBA peut parfois coûter cher aux joueurs désireux de changer d’air pour ce faire. Un ancien All-Star peut en témoigner, puisqu’il a accepté une réduction de salaire à hauteur de 20 millions de dollars, de manière à quitter sa précédente équipe ! 

Publicité

La free agency provoque bien évidemment son lot de discussions autour des fits entre les franchises et leurs recrues, ou encore sur les joueurs qui ne trouvent pas chaussure à leur pied malgré une stature imposante. Néanmoins, l’un des sujets de conversation favoris des fans réside dans l’aspect économique, et le coût de certains deals réalisés durant la période.

Certains joueurs décident par exemple de faire passer leurs exigences financières au second plan, de sorte à atterrir dans la destination de leur choix. Cela a pu être le cas du nouveau Laker Kendrick Nunn cet été, ou encore d’un All-Star qui a snobé 5 millions de dollars supplémentaires pour… ne pas rejoindre les Pelicans. Ce dernier peut néanmoins s’estimer heureux, puisqu’un de ses pairs a dû réaliser un sacrifice salarial… de 20M$ !

Publicité



Kemba Walker a fait une croix sur 20 millions de dollars au total lors de son buyout avec le Thunder d’Oklahoma City, indiquent des sources à Spotrac.

Walker a renoncé à 9.777.778$ sur la saison 2021-22, et 10.222.222$ sur la saison 2022-23.

Publicité




Transféré de Boston à OKC en juin dernier, Kemba Walker n’avait que peu d’intérêt à s’éterniser dans l’Oklahoma. Compte tenu des maigres aspirations de la franchise sur le court terme, le mariage était destiné à ne pas durer sur le papier. Cela s’est donc vérifié dernièrement, le meneur acceptant ce buyout coûteux pour lui, pour pouvoir choisir son nouveau point de chute.

Il n’aura finalement mis que très peu de temps à le trouver, puisque son accord avec le Thunder n’a précédé que de quelques minutes les informations l’envoyant aux Knicks. Pour l’heure, les termes de son contrat à New York n’ont pas encore été dévoilés par les insiders. Toutefois, ses émoluments dans la Big Apple ne devraient pas s’avérer aussi conséquents que ceux auxquels il aurait pu prétendre en restant à Oklahoma City.

Publicité

Amoureux du Madison Square Garden, Kemba Walker a donc signé une véritable preuve d’affection envers les Knicks en acceptant son buyout. La réputation de la Mecque du basket a encore frappé.

En direct : toute l'actu NBA