Publicité

NBA – Un ancien All-Star se lâche sur Schröder : « Ça va le ronger »

Le meneur NBA des Los Angeles Lakers, Dennis Schröder, vient de signer un record de nullité historique en playoffs
Rocky Wildner

Auteur d’une intersaison catastrophique, Dennis Schröder est clairement la risée de la ligue après sa signature à Boston. Néanmoins, certains s’inquiètent à présent pour la santé mentale de celui-ci… Selon un ancien joueur étoilé, l’affaire pourrait bien avoir de graves conséquences pour Dennis.

Publicité

On a là pour sûr l’un des plus gros perdants de l’histoire sur une free agency. Alors qu’il pouvait prétendre à un très joli chèque, Dennis Schröder a visé bien trop haut. Réclamant un salaire mirobolant (25 millions par an !), le meneur des Lakers a été snobé en retour par toute la NBA. Résultat, il a dû se contenter d’un contrat… ridicule, en signant à Boston.

Un véritable désastre sur le plan financier pour le joueur qui pourrait avoir pas mal de conséquences, notamment sur le plan psychologique. C’est en tout cas l’avis de Gilbert Arenas, qui a récemment ajouté son grain de sel sur l’histoire. L’ancien meneur All-Star a ainsi expliqué que le guard entamait désormais une véritable course contre la montre :

Publicité

Cela va le ronger, à moins qu’il ne puisse récupérer l’argent dans le même laps de temps. Il avait un contrat de 84 millions pour 4 ans, ce qui signifie qu’à l’été 2025, il aurait gagné 84 millions en commençant à environ 19 millions la première année, donc la première année, cette saison à venir, il est à -13 millions pour la saison à venir.



Donc pour se remettre sur les rails, il devra signer un contrat l’été prochain qui commencera à 32 millions juste pour avoir gagné le même montant pendant ces deux années. Donc peu importe ce qu’il signe, s’il n’atteint pas les 84 millions à la fin de la saison 2024-25, ça va le ronger de l’intérieur.

Publicité




Difficile d’aller à contresens de l’Agent Zéro sur ce coup-là, d’autant qu’il a les chiffres pour appuyer son avis. Mais en plus de ça, il suffit de regarder le geste assez honteux de Dennis vis-à-vis de son contrat pour voir l’hypothèse d’Arenas se confirmer… Clairement, cet été va hanter l’Allemand pendant un bon bout de temps.

Cela étant dit, il ne va pas avoir le temps pour faire de l’auto-apitoiement. À Boston, Schröder aura l’occasion de récupérer une place de starter, ce dont il a toujours voulu. Et si l’alchimie entre lui et le reste du groupe d’Ime Udoka fonctionne, alors les C’s auront l’occasion de jouer les premières places à l’Ouest. Performer dans ces conditions lui permettrait alors de pouvoir retenter sa chance lors de la prochaine free agency, avec de bonnes cartes en main.

Publicité

Gilbert Arenas l’annonce, Dennis Schröder joue très gros sur la saison à venir. C’est en soi une bonne nouvelle pour Bean Town, puisque cela veut dire que le meneur va tout donner sur les parquets en 2021-22 !

En direct : toute l'actu NBA