Publicité

NBA – Un journaliste recense tous les échecs de LeBron et se défoule !

NBA LeBron out dès le premier tour ?
DR

Peu de joueurs disposent d’une communauté de haters aussi vaste que LeBron James, notamment chez les observateurs NBA. Un journaliste connu pour être son plus gros détracteur a d’ailleurs encore dégoupillé, il y a peu. Il a notamment pris le temps de lister tous les ratés du King !

Publicité

Inutile de dire que LeBron James en a gros sur la patate. Blessé près d’un tiers de la saison, le Laker a en plus vu la campagne de sa franchise s’achever dès le premier tour des playoffs. De quoi le motiver d’autant plus pour revenir en force l’an prochain, et sa story Instagram flippante ne fait que confirmer ce constat.

Du côté de ses haters, cependant, on a préféré sortir les machettes. Détracteur notoire du King, Skip Bayless l’a notamment démonté au cours de l’émission Undisputed, suite à sa publication. Non content de cela, l’analyste de Fox Sports a décidé d’en rajouter une couche sur Twitter, listant tous les grands échecs de LeBron au cours de sa carrière :

Publicité



Quand LeBron parle de rebondir après un échec, j’écoute. Il a tellement échoué. Face au Magic en 2009. En 2010 contre les Celtics ( Dan Gilbert a dit qu’ils avaient « abandonné »). 2011, les Finales de l’effondrement pour lui. En 2013, le Game 6 est sauvé par Ray Allen. En 2014, il réalise le record de marge négative en Finales. Les Game 4,5 et 6 des Finales 2015. En 2018 il boude après la défaite du Game 1 en prolongation. 2019, il manque les playoffs. En 2021 lors du Game 5, quand il a quitté le banc.

Publicité




C’est sûr, les Finales de 2011 contre Dallas représentent certainement le plus gros raté du parcours du Chosen One, tant le Heat était favori cette année-là face à Nowitzki & co. Quant à 2013, il peut effectivement remercier Ray Allen pour son tir légendaire, même si l’on occulte souvent l’énorme dernier quart de LeBron. Et son comportement cette année a effectivement posé question…

Néanmoins, il semble injuste de ne tenir compte que de ses échecs au moment de faire le bilan. Si LBJ a remporté quatre bagues de champion, ce n’est pas pour rien, d’autant qu’il fut MVP des Finales à chaque reprise. Et même dans la défaite, il a souvent été monumental sur le plan statistique, comme en 2015 où lui donner le trophée Bill Russell aurait finalement eu du sens (près de 36 points, 13 rebonds et 9 passes de moyenne). Difficile d’imaginer Bayless changer d’avis, cependant…

Publicité

Clairement, tout le monde ne sera jamais d’accord sur l’évaluation de LeBron James. On ajoutera tout de même que c’est le propre d’une superstar de diviser les esprits, et qu’il ne faut pas oublier les réels accomplissements du King !

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA