Publicité

NBA – 5 joueurs qui ont dilapidé des centaines de millions à eux seuls !

Allen Iverson
(DR)

Si les joueurs NBA peuvent rapidement gagner beaucoup d’argent, nombreux sont ceux qui perdent la tête et finissent par se retrouver sur la paille. Focus sur 5 joueurs dont les erreurs de gestion leur ont coûté très cher.

Publicité

Depuis quelques années, les nouveaux arrivants en NBA sont mieux entourés et mieux conseillés pour mettre de l’argent à l’abri d’emblée et éviter de se retrouver plumés comme bon nombre de leurs aînés. Cette précaution est justement due aux exemples passés, avec des faillites particulièrement spectaculaires. En voici 5 parmi les plus terribles.

5. Eddy Curry

Malgré plus de 70 millions de dollars amassés en 11 ans dans la ligue, Eddy Curry ne pèse « plus que » 3 millions aujourd’hui. Pourquoi ? Des dépenses excessives, sans prendre en compte leur nécessité ou non, et un énorme entourage dont il prenait soin financièrement :

A un moment, j’étais presque accro à aider les gens. Je ne savais pas dire non. J’étais genre : « T’inquiètes bro, je vais te donner 1500 balles ». Le gars me disait : « Ce serait top, mais 3000 ce serait encore mieux », et je les lui donnais. Quand vous faites ça à 15 personnes, ça finit par s’ajouter.

Publicité

4. Shawn Kemp

(DR)

En 14 ans passés en NBA, Shawn Kemp a brassé, contrats publicitaires et salaires compris, plus de 100 millions de dollars. Suffisant pour être à l’abri sur des dizaines de générations, n’est-ce pas ? Et bien non. Un cocktail explosif de mauvaises dépenses, de pensions alimentaires à répétition (il est père de 7 enfants de 6 femmes différentes) et d’addictions ont eu raison de sa fortune. Aujourd’hui, il pèse 20 fois moins qu’à son zénith !

Publicité

3. Latrell Sprewell

(DR)

Pas forcément le joueur le plus futé passé par la NBA malgré un talent indéniable, Latrell Sprewell est surtout connu pour avoir étranglé son entraîneur PJ Carlesimo. Loin des parquets, c’était guère mieux : l’ex-Knick gérait très mal son argent, et s’est retrouvé sur la paille : les huissiers lui ont pris ses maisons, son bateau, le fisc lui est tombé dessus. Spree a tout perdu, et doit regretter d’avoir refusé le contrat de 21 millions de dollars sur 3 ans que les Wolves lui avaient proposé en 2003..

Publicité




2. Antoine Walker

Malgré plus de 100 millions amassés en NBA, Antoine Walker est un des exemples les plus frappants des faillites de joueurs NBA. Entre son addiction aux casinos, des placements qui ont viré au fiasco, un style de vie débridé et des dizaines de personnes entretenues, Walker a touché le fond une fois la retraite venue. Il est aujourd’hui consultant sur Fox Sports et essaie d’alerter les jeunes joueurs sur les risques qu’ils encourent.

Publicité

1. Allen Iverson

Allen Iverson NBA sixers

Evidemment, Allen Iverson est le triste numéro 1 de ce classement. Lui aussi connu pour ses dépenses excessives (il pouvait lâcher près de 50.000 dollars en une soirée au strip-club), Allen Iverson veillait aussi à arroser ses très nombreux amis. The Answer, qui gardait des sacs remplis de cash chez lui parce qu’il ne faisait pas confiance aux banques, a réussi à dilapider les 200 millions de dollars qu’il avait gagnés en NBA. Heureusement pour lui, un deal archi-lucratif avec Reebok l’a sauvé des abîmes.



Allen Iverson NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA