Publicité

NBA – Un joueur des Knicks traine l’agent de LeBron en justice !

Rich Paul et LeBron James discutent au bord du terrain
DR

Success story parmi les plus relatées ces dernières années, celle de Rich Paul doit en grande partie son existence à sa relation d’amitié avec LeBron James. L’agent se retrouve néanmoins dernièrement dans de beaux draps, puisqu’il fait l’objet d’une plainte… de l’un de ses anciens clients aux Knicks !

Publicité

Agent d’immenses noms de la ligue, a priori en couple avec la célèbre chanteuse Adele… Rich Paul a de quoi se féliciter de son parcours. Ami de LeBron James avant même qu’il ne rejoigne la ligue, le célèbre agent s’assoit désormais sur un empire impressionnant. Cela ne lui permet pas pour autant d’échapper à la polémique. Darren Heitner du Sports Agent Blog rapporte ainsi qu’un de ses anciens clients, le pivot des Knicks Nerlens Noel, aurait porté plainte contre lui !

Paul, qui représente entre autres LeBron James, Anthony Davis, Trae Young, Draymond Green et Ben Simmons, est accusé d’avoir interféré dans la relation préexistante entre Noel et (l’agent) Happy Walters, qui représentait Noel depuis sa Draft, en 2013. La plainte relate que Paul a affirmé à Noel qu’il était « un joueur à 100 millions », et qu’il pouvait lui obtenir un deal max s’il mettait fin à sa collaboration avec Walters.

Publicité

Une discussion apparemment tenue durant une fête d’anniversaire de Ben Simmons, en 2017, dans laquelle les deux hommes étaient présents, et qui aurait poussé le big man à prendre une décision… pour le moins coûteuse.

Noel aurait suivi le conseil de Paul et mis fin aux négociations en cours avec les Dallas Mavericks, qui lui auraient offert 70 millions sur 4 ans, pour accepter une qualifying offer d’un an à 4.1M$, de manière à pouvoir prétendre plus tard à un contrat max sur le marché des agents libres.



Mais tout ne s’est pas déroulé comme avait pu le prédire Rich Paul. Aucune véritable offre n’a en effet été transmise à Noel une fois la free agency débutée. Ce dernier a par la suite dû se résoudre à accepter un contrat au salaire minimum proposé par le Thunder, sans que Paul n’intervienne dans une quelconque négociation. Un an plus tard, le même scénario s’est répété, menant l’intérieur à signer de nouveau à OKC pour une bouchée de pain. Or, son destin aurait pu être tout autre.

Publicité




Noel aurait appris auprès de Brett Brown, qui entrainait à l’époque les Philadelphia 76ers, que le front office des Sixers avait essayé de prendre contact avec Paul pour discuter d’un potentiel deal, et que Paul avait refusé de répondre. Cela aurait été le cas avec plusieurs autres représentants de franchises, qui se seraient également renseignés sur son profil.

Plusieurs autres épisodes de ce genre ont fini par conduire Noël à mettre un terme à son contrat avec Klutch Sports, en décembre 2020. Aujourd’hui, le protecteur d’arceau de New York demande donc réparation, et réclame un montant pharamineux à son ancien agent.

Noel veut obtenir une prime de réparation pour avoir perdu selon lui 58M$, après avoir été poussé à quitter Walters et à refuser une offre des Mavericks à hauteur de 70M$ sur 4 ans.

Publicité

Si toutes ces accusations venaient à se vérifier, la réputation de Rich Paul prendrait un sacré coup. Même son entente avec LeBron James ne pourrait alors pas le sauver.

NBA 24/24 New York Knicks

Feed NBA 24/24