NBA – Le sulfureux All-Star assassiné dans une dictature africaine

John Brisker a disparu en Ouganda
(DR)

Dans les années 70′, être un joueur NBA ne signifiait pas forcément mener une vie de rêve… Rapidement mis de côté pour son caractère sulfureux, John Brisker a du trouver une nouvelle carrière loin des parquets. Ce parcours tragique l’a amené jusqu’en Afrique, où il a fait la rencontre malheureuse d’un tyran sanguinaire.

Publicité

Le nom de John Brisker ne vous dit sûrement rien, et pourtant, ce joueur était loin de se fondre dans la masse lorsqu’il était sur le terrain. La preuve, lors de son cours passage en ABA avec les Pittsburgh Condors, cet ailier a été All-Star deux saisons consécutives grâce à ses 29 points et 9 rebonds de moyenne ! Et s’il n’aura jamais retrouvé ce niveau en NBA avec Seattle, il était toujours très précieux dans la rotation. Enfin, jusqu’à un certain point…

Car le gros problème, c’est que Brisker avait un tempérament de feu et il n’en fallait pas beaucoup pour qu’il dégoupille… Il se battait si souvent lors de ses trois saisons à Pittsburgh qu’il était surnommé « le champion poids lourds de l’ABA » par ses coéquipiers ! Et si ses dirigeants ont longtemps fermé les yeux tant il apportait sur le terrain, il a fini par être placé sur le banc à Seattle, puis libéré après seulement 3 saisons passées dans le nord-ouest du pays.

Publicité

Et loin du microcosme NBA, avec une fille de 3 ans à éduquer, John Brisker, alors âgé de 30 ans, a du trouver une nouvelle source de revenus pour subvenir aux besoins de sa famille. Après une courte expérience ratée dans la restauration, l’ancien ailier vedette a décidé de faire ses valises et de s’envoler direction l’Afrique en 1978 pour y monter une entreprise d’import/export… De tous les pays, il a sans doute choisi le moins accueillant.



En effet, Brisker a débarqué en Ouganda, pays dirigé à l’époque par l’un des pires dictateurs de l’histoire : Idi Amin Dada (entre 100.000 et 500.000 civils ont été tués sous son règne). Et seulement quelques mois après son arrivée, il n’a plus donné le moindre signe de vie à sa femme, à ses amis, ou à ses anciens coéquipiers… Aujourd’hui encore, personne ne connait la vérité sur les circonstances de sa disparition, mais le site NBA Insider évoque la rumeur la plus répandue à ce sujet.

Publicité

Selon la rumeur, Brisker serait devenu ami avec le dictateur Idi Amin Dada, qui était un grand fan de basket. Il aurait donc invité l’ancien joueur NBA au Palais Royal pour une démonstration. Il aurait ensuite été engagé pour diriger la sélection nationale, mais John Brisker aurait eu une vive dispute à propos de l’équipe avec le dictateur. Il aurait ensuite été la victime de ce tyran sanguinaire.

L’autre hypothèse, c’est que Brisker serait devenu un homme de main d’Idi Amin, et qu’il aurait été tué par le peuple Ougandais au moment de la révolution… Deux thèses plausibles que la longue enquête du FBI n’a pu ni confirmer, ni infirmer. S’il a été reconnu mort officiellement en 1985, soit 7 ans après sa disparition, certains pensent encore que l’ancien All-Star se cache et mène une vie paisible en Afrique… Le mystère est encore complet !

Publicité

John Brisker possède l’une des histoires les plus folles de l’histoire de la NBA ! Aujourd’hui encore, malgré les années et les enquêtes, personne ne sait ce qu’il lui ait arrivé…

All-Star Weekend NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA