Publicité

NBA – Michael Jordan : « C’est lui qui m’a appris comment trash-talker et rendre fou mes adversaires »

Xavier McDaniel en confrontation avec Michael Jordan lors d’un match opposant les New York Knicks aux Chicago Bulls
NBA (DR)

Michael Jordan aime être le n°1 dans tous les domaines qui touchent au basket, c’est grâce à cette mentalité qu’il est devenu une légende. Mais même lui a été obligé de reconnaitre la supériorité d’un joueur dans une discipline phare en NBA : le trash-talking !

Publicité

Michael Jordan était le joueur le plus dominant de sa génération, et il le savait pertinemment. D’ailleurs, il n’hésitait jamais à le dire à ses adversaires, mais aussi à ses coéquipiers à l’entrainement ! Ses 10 meilleures histoires de trash-talking en carrière sont tout simplement aussi légendaires que lui !

Tout au long de sa carrière ou presque, puisqu’il a longtemps été chahuté par les Pistons version Bad Boys sur ses premières saisons, MJ a eu l’avantage en termes de talent sur ses adversaires, mais aussi l’avatange psychologique, ce qui lui permettait d’assoir sa domination sur la ligue !

Publicité

Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, Michael Jordan n’a pas toujours eu la langue aussi pendue. À une époque, il laissait son jeu parler pour lui et répondre aux insolents… Et puis il a rencontré un homme qui a changé sa vision des choses à tout jamais ! Dans un récent article de The Athletic, His Airness a tenu des propos élogieux à l’encontre d’une autre légende : Larry Bird.



Larry Bird est le meilleur trash-talkeur et retourneur de cerveau de l’histoire de la NBA. C’est lui qui m’a tout appris pour rentrer dans l’esprit de mes adversaires.

Selon Michael Jordan, Larry Bird mériterait le titre de GOAT du trash-talking ! Et quand on connait son esprit de compétition et son envie d’être le meilleur dans tous les domaines, c’est un sacré aveu de sa part !

Publicité




Il faut dire que la légende des Celtics ne reculait devant rien au moment de faire dégoupiller ses adversaires ! Il faut être sacrément confiant, voire fou, pour annoncer à l’équipe en face qu’on va jouer main faible toute la rencontre… Larry Bird l’a fait, et il a tout détruit sur son passage, dépassant même les 45 points ! Mais ce n’est pas la seule folle histoire, puisqu’il compte autant d’anecdotes mythiques que de bagues ! Le reste de l’article de The Athletic est excellent :

Earl Cureton : Il faisait beaucoup de feintes de tir, alors les défenseurs courraient toujours vers lui. Quand on se faisait avoir et qu’on sautait, il nous mettait une petite fessée puis il prenait son tir.

Kevin Gamble : Parfois il te dépassait balle en main et il disait : « je t’avais prévenu que je ferai ça débile ! ». Ou alors il mettait des petites fessées et disait : « Bien tenté ».

Publicité

Larry Bird devait être insupportable pour ses adversaires. Il dominait facilement les rencontres, et se permettait en plus de parler d’un bout à l’autre de la rencontre ! Ils sont nombreux à avoir du craquer dans les vestiaires…

All-Time Déclarations Larry Bird Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA