Publicité

NBA – « Les gens pensent que ses menaces sont très réelles »

Les superstars NBA Ben Simmons et Stephen Curry, balle en main, en duel lors d’un match opposant les Philadelphia 76ers aux Golden State Warriors
David Dow

Alors que le feuilleton s’éternise et qu’une résolution est attendue fin septembre, des dernières informations sont sorties sur le cas Ben Simmons. Et visiblement, ça ne rigole pas du tout chez l’Australien.

Publicité

Où jouera Ben Simmons l’année prochaine ? A l’heure actuelle, personne ne peut répondre. Mais une certitude semble de plus en plus s’affirmer : ce ne sera pas à Philadelphie. Malgré les espoirs des dirigeants de faire jouer l’Australien jusqu’à la deadline en cas de non-concrétisation avant le début de saison, les choses sont en train de basculer vers l’irréversible.

Jon Krawczynski de The Athletic a discuté avec pas mal de monde dans les couloirs de la ligue, et à l’évidence, Simmons ne plaisante pas et est décidé à aller très loin pour ne jamais re-fouler les parquets dans la ville de l’amour fraternel. Il s’explique :

Publicité

Tout le monde à qui j’ai parlé dans la ligue pense que Ben Simmons va être tradé (avant le début de saison, ndlr). Ils considèrent tous que les Sixers ne peuvent pas se permettre de le garder et que Simmons est très sérieux et réel dans ses menaces.



Les menaces en question, ce sont celles du All-Star de ne pas se rendre au training camp s’il n’est pas tradé avant la fin septembre. Simmons pourrait y perdre beaucoup d’argent, plus d’un million de dollars, mais peu lui importe : il est déterminé à quitter Philadelphie plus que tout.

Publicité




La tendance était claire depuis les révélations du coup de pression mis par le camp Simmons il y a quelques semaines lors d’un rendez-vous au sommet à Los Angeles, et elle est désormais confirmée. Il est à présent quasi-certain que l’Australien sera tradé avant la fin du mois, et la seule inconnue reste sa destination.

Minnesota et Cleveland semblent être les deux noms qui reviennent le plus souvent, mais attention aux fameux « dark horses », au rang desquels figurent les Warriors et les Blazers, qui pourraient tenter un coup dans l’espoir de faire un gros run en playoffs. Les discussions se poursuivent bien évidemment en coulisses, mais aucune rumeur n’a trop fuité à l’heure actuelle.

Publicité

Ben Simmons ne rigole pas : il ne portera plus jamais le maillot de Philadelphie. Les dirigeants des Sixers ont fini par bien le comprendre, et ils doivent désormais agir en conséquence.

Ben Simmons NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24