Publicité

NBA – Le GM des Lakers met les choses au clair sur Alex Caruso !

Alex Caruso est la star d'une nouvelle publicité pour... une tondeuse de parties intimes
FanSided (DR)

Parmi les dossiers chauds qu’ont dû gérer les Lakers cet été, celui d’Alex Caruso a particulièrement fait du bruit à Los Angeles. Lors de sa récente apparition devant les médias, Rob Pelinka a souhaité revenir sur ce feuilleton, avec une version différente de celle rapportée dans les médias.

Publicité

Prétendants affirmés au titre, leur élimination au premier tour des playoffs allait forcément précéder un été agité. Décevants l’an dernier, les Lakers ont logiquement dû apporter des retouches à leur effectif. Ainsi, parmi les 19 joueurs passés sous les ordres de Frank Vogel ces derniers mois, 16 ont aujourd’hui plié bagages. Certains, néanmoins, l’ont fait de leur propre initiative.

Parmi eux, Alex Caruso, qui a filé à Chicago après avoir paraphé un contrat de 37 millions de dollars sur 4 ans. un départ qui a fait mal aux fans, très attachés à la personnalité et à l’apport que pouvait offrir le Bald Eagle. Selon les informations de plusieurs insiders, les dirigeants angelinos n’auraient pas vraiment lutté pour le conserver. Une version démentie par Rob Pelinka, dans des propos rapportés par Harrison Faigen de Silver Screen & Roll.

Publicité

On a effectué une tentative agressive pour re-signer Alex Caruso, et on a effectué une tentative agressive pour garder Talen (Horton-Tucker). C’est le genre de choses qui peuvent arriver avec les agents libres non-restreints. Vous pouvez être dans les négociations, mais ce sont les joueurs qui ont le choix final.

Malgré son démarchage, le front office de LA avait malgré tout assuré ses arrières selon le general manager.



On avait un plan pour récupérer les compétences qu’amenait Alex, et les trouver dans d’autres free agents qui étaient disponibles. Si vous jetez un coup d’œil aux joueurs avec qui on a complété le roster, c’était important pour nous d’être forts dans plusieurs compartiments du jeu, et on a eu le sentiment qu’on avait réussi à faire ce qu’on souhaitait avec les autres gars qu’on a signés.

Publicité




Au final, c’est donc ce plan B qu’ont dû appliquer le dirigeant et ses adjoints. Une décision prise à contre-cœur selon ses dires, ce qui ne l’a pas empêché de livrer un vibrant hommage à son ancien poulain pour ses performances avec la franchise.

Alex a été incroyable ici, il en repart en tant que champion, et nous serons toujours reconnaissants pour sa contribution et sa progression. Le voir passer de joueur de G-League, à two-way player, jusqu’à devenir un joueur d’élite était quelque chose qui nous a toujours rendus fiers. Mais il avait plusieurs choix, et il a choisi une autre équipe. On voulait le garder, on a fait ce qu’il fallait, comme avec Talen, et lui a décidé de partir.

Rendez-vous le 15 novembre prochain, lors de la réception des Bulls par Los Angeles, pour observer un éventuel hommage pour la coqueluche locale rendu au Staples Center.

Publicité

Accusé d’avoir laissé filer Alex Caruso, Rob Pelinka se défend, et affirme avoir tenté de convaincre son joueur de rester à LA. De quoi effacer l’amertume des fans ? Pas sûr.

Feed NBA 24/24