Publicité

NBA – « J’étais meilleur que Michael Jordan, il devrait se méfier de ce qu’il dit »

Michael Jordan a surpris ses coéquipiers dans une soirée bien particulière lors de sa saison rookie
NBC Sports (DR)

Numéro 1 des classements historiques selon de nombreux observateurs, Michael Jordan ne voit que peu de joueurs oser se qualifier meilleur que lui. L’un de ses anciens adversaires juge pourtant qu’il l’a bel et bien surclassé… allant jusqu’à le menacer !

Publicité

Malgré tout le talent qu’il pouvait afficher durant ses jeunes années, les Larry Bird, Magic Johnson et autres Isaiah Thomas l’empêchaient de prendre toute la lumière. Puis, une fois qu’il s’est débarrassé de cette concurrence, plus rien ni personne n’a semblé en mesure de le stopper. L’ascension de Michael Jordan vers la gloire a beau avoir mis du temps à se matérialiser, elle fait aujourd’hui de lui l’un des, si ce n’est le plus grand joueur de tous le temps.

Suite à l’obtention de son premier titre NBA, en 1991, c’est une véritable dictature qu’a fait régner His Airness sur la ligue. Au sommet de l’échelle alimentaire durant cette hégémonie, il écartait un à un les superstars qui tentaient de l’éjecter de son trône. L’un des plus coriaces demeure certainement Charles Barkley, qui a réussi l’exploit de lui voler un titre de MVP sur cette période.

Publicité

Frustré d’avoir été snobé pour le MVP ’93, Jordan se fait recadrer par Barkley

Seulement troisième au classement des votes à l’issue de la saison 1992-93, Jordan a dans un premier temps fait bonne figure publiquement. Puis, des échos de son mécontentement face à ce résultat ont commencé à apparaitre, menant jusqu’à un règlement de compte lors des Finales. Récemment interrogé par USA Today sur cette réaction de la légende des Bulls, le Chuckster s’est montré cash.



Tout d’abord, il ne méritait pas le MVP, j’étais meilleur que lui cette année-là. On (les Suns, ndlr) avait le meilleur bilan de la ligue. Michael devrait se méfier de ce qu’il dit. Il y a des saisons où il était le meilleur joueur en NBA – probablement les trois avant qu’il n’ait été élu MVP – mais les Bulls n’étaient pas bons. Le MVP a toujours été attribué au meilleur joueur de l’équipe avec le meilleur bilan. Ça n’a rien à voir avec le meilleur joueur.

Publicité




Au niveau des stats, Barkley pouvait clairement oser se comparer à MJ, avec des moyennes de 25.6 points, 12.2 rebonds et 5.1 passes par match cette année-là. Phoenix présentant qui plus est 5 victoires de plus que Chicago à l’issue de la saison régulière, son unique trophée de MVP n’a clairement pas été volé. Un simple coup d’œil sur ses highlights XXL de l’époque, permet de le confirmer un peu plus.

Publicité

À défaut de pouvoir se considérer meilleur que Michael Jordan sur sa carrière, Charles Barkley se montre fier d’avoir su le surclasser lors de l’exercice 1992-93. Cela lui a malgré tout coûté un titre de champion par la suite !

Charles Barkley Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA