Publicité

NBA – Dennis Rodman et Scottie Pippen attaqués par un All-Star !

"Il est un mélange de Scottie Pippen et Dennis Rodman"
Sam Forencich

Lieutenants de luxe de Michael Jordan durant l’hégémonie des Bulls, Scottie Pippen et Dennis Rodman voient généralement leur rôle durant ces glorieuses années loué ces derniers mois. Or, une star des années 2000, auteur d’une attaque cinglante, a avoué les détester !

Publicité

Dans l’ombre imposante de Michael Jordan, ils ont souvent déploré un manque de reconnaissance. Cependant, la sortie de The Last Dance a permis aux fans de se souvenir de l’importance de Scottie Pippen et Dennis Rodman dans les titres des Bulls. Simples lieutenants sous les ordres de MJ, ils ne posséderaient sans doute pas le même statut s’ils évoluaient aujourd’hui. C’est en tout cas ce qu’ils estiment, à l’instar de The Worm, qui se projetait dans la NBA actuelle lors d’une interview accordée à MLive, en 2019.

Je pense que je tournerais facilement à 20 rebonds de nos jours. Vu le jeu qui est pratiqué, avec des tirs rapides… Et même quand je jouais, je prenais des rebonds contre des gars plus imposants que moi, de genre 120-125 kilos. Aujourd’hui, je me régalerais, parce que ce serait tellement facile d’attraper des rebonds. Beaucoup de joueurs actuels n’ont pas le jeu pour jouer physique.

Publicité

Gilbert Arenas charge Dennis Rodman et Scottie Pippen

Pippen, lui, a déjà affirmé qu’il aurait affiché une moyenne de 40 points, s’il avait évolué dans la grande équipe récente des Rockets. Des discours somme toute habituels venant d’anciennes gloires, toutes persuadés qu’elles exploseraient les compteurs dans l’ère contemporaine. Toutefois, Gilbert Arenas ne se place pas comme un partisan de ces déclarations. Pas du tout, même, comme il l’a révélé dans son No Chill Podcast.



Publicité




Je commence à détester tous ceux qui ont joué dans les années ’90. Tout ce groupe. Parce qu’ils pensent que leur m*rde ne pue pas. Genre, il y a Scottie Pippen et Dennis Rodman. Ils mesurent tous les deux un peu plus de 2 mètres, et ils pesaient tous les deux 95 kilos, et ils osent dire qu’ils stopperaient qui ils voudraient dans la ligue actuelle. 2 mètres, 95 kilos ? Aujourd’hui, tu serais un frêle arrière ! Ils n’ont aucune notion de l’évolution !

Pour Arenas, le gabarit des deux légendes de Chicago, qui répondaient plus ou moins aux codes de leur époque, ne serait plus du tout adaptés pour la ligue désormais. Il peine donc à imaginer les voir y cartonner, comme ils l’affirment avec insistance. De là à les haïr, et à faire d’eux de « frêles arrières »… L’Agent Zero avait décidément choisi de ne pas y aller de main morte !

Publicité

Convaincus de pouvoir prendre le dessus sur la concurrence actuelle dans la ligue, Dennis Rodman et Scottie Pippen ont été recadrés dans les grandes largeurs par Gilbert Arenas. Toujours aussi piquant, ce bon vieux Hibachi !

En direct : toute l'actu NBA