Publicité

NBA – Enorme scandale en vue de la ligue !

Adam Silver répond aux critiques de LeBron NBA
(DR)

Quelques années après l’affaire Donald Sterling, la NBA s’apprête à vivre un nouveau gros scandale impliquant l’un de ses propriétaires. Et au vu des premiers éléments, ça risque de faire beaucoup de bruit…

Publicité

Voilà plusieurs années que la NBA se montre plus intransigeante que jamais envers les dérapages de ses acteurs. Ligue « woke » par excellence, supportrice assumée du progressisme et très engagée dans la lutte contre les discriminations, la compagnie d’Adam Silver ne laisse plus grand chose passer et prône un seul mot, à juste titre : l’exemplarité.

Ceux qui dévient du droit chemin en se comportant de manière inacceptable sont vite écartés – des noms comme Donald Sterling ou Meyers Leonard viennent évidemment vite en tête en la matière. Mais cette fois-ci, c’est à Phoenix que la NBA va avoir un gros scandale à gérer, et non des moindres…

Publicité

Un scandale va éclater, il concerne le propriétaire des Suns

Le boss des Suns, Robert Sarver, serait en effet dans de très sales draps à en croire les informations de Jordan Schultz :



Breaking : La NBA se prépare à une énorme révélation qui accuse le propriétaire des Suns Robert Sarver de racisme, de sexisme et de harcèlement sexuel dans une série d’incidents, d’après des sources. Avec suffisamment de preuves, il y a de vraies chances pour que la ligue le démette de ses fonctions par la force.

A première vue, l’affaire semble donc se rapprocher du cas de Donald Sterling, qui avait dû quitter les Clippers et le monde de la NBA en catimini, méprisé par tous.

Publicité

On attend évidemment que la bombe sorte en détails, avec davantage d’informations, mais Robert Sarver peut visiblement trembler à l’idée des éléments à charge contre lui. Le propriétaire de la franchise de l’Arizona avait déjà fait parler de lui ces derniers jours pour avoir refusé une extension max de Deandre Ayton après ses playoffs pourtant très convaincants.

Déjà en délicatesse avec la fanbase, l’homme d’affaires pourrait donc se trouver dans une situation carrément irréversible, et éminemment plus grave que de simples questions de basket. La NBA, elle, s’attend à voir l’affaire faire la une des journaux, et planche déjà sur le dossier.

Publicité

Robert Sarver pourrait bien vivre ses dernières heures à la tête de Phoenix, même s’il convient d’attendre la publication du reste des éléments et la suite de l’histoire. La ligue, elle, se serait bien passée d’un nouveau scandale…

NBA 24/24 Phoenix Suns

En direct : toute l'actu NBA