Publicité

NBA – « J’ai sifflé des bières avec lui, j’ai eu mal à la tête pendant 2 jours »

La légende NBA Charles Barkley n'a pas su tenir la distance lorsqu'il a été appelé à boire de la bière avec une autre icône de la ligue
DR

Théâtre de grosses scènes de compétitivité, le rassemblement de la Dream Team 1992 a aussi accouché de belles scènes d’entente. Une légende NBA a par exemple tenté de suivre l’un de ses illustres compères amateur de bières… et n’a pas assumé du tout !

Publicité

Avec autant de personnalités fortes réunies dans un seul groupe, et appelées à cohabiter pendant près d’un mois, le calme ne pouvait pas régner bien longtemps. 11 Hall of Famers composaient ainsi le roster mis sur pied par Chuck Daily pour disputer les Jeux olympiques de 1992. Aisément remportée par cette fameuse Dream Team, la compétition a en parallèle permis la naissance de nombreuses anecdotes croustillantes.

Certaines d’entre elles mettent évidemment en évidence la rage de vaincre de toutes ces superstars. La plus mythique reste bien entendu celle où Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird, et consorts s’affrontent lors d’un entrainement entré depuis dans la postérité. D’autres témoignent quant à elles de la camaraderie qui pouvait aussi régner au sein du groupe américain.

Publicité

Charles Barkley dompté par Larry Bird… en beuverie

Bien qu’adversaires, voire même ennemis dans la ligue, les superstars de Team USA savaient aussi mettre de côté leur rivalité pour le bien de Team USA. C’est ce qu’ont par exemple fait Larry Bird et Charles Barkley, le temps d’une soirée. Des années plus tard, le Chuckster gardait un souvenir légèrement flou de cet épisode, qu’il a pu retracer pour le compte du documentaire « The Dream Team 1992 ».



Publicité




Une chose que vous ne devriez jamais faire, c’est boire de la bière avec Larry Bird. Il boit de la Budweiser, mais la Budweiser est la bière la plus forte du monde. J’ai eu mal à la tête pendant deux jours.

Au vu de ses propos, Barkley ne devait pas être un grand expert en matière de bières. Contrairement à ce qu’il affirme, la Bud s’auto-proclame comme la bière la plus douce du monde, et n’affiche… que 5° d’alcool.

Il faut cependant croire que cela était déjà trop pour Chuck, beaucoup moins résistant que ce bon vieux Larry Legend. Pourtant, quelques mois plus tôt, le mythique intérieur avait déjà disputé un match complètement saoul, avec une feuille de stats peu glorieuse à la clé. Cela ne lui avait visiblement pas servi de leçon pour autant, pour son plus grand désarroi !

Publicité

Se mesurer à Larry Bird à un jeu d’alcool, c’était généralement la garantie de finir la soirée bien mal en point. Charles Barkley a dû attendre l’été 1992, et son passage dans la Dream Team, pour le découvrir !

Charles Barkley Déclarations Larry Bird NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA