Publicité

NBA – L’histoire presque trop folle pour être vraie sur Michael Jordan

Michael Jordan sous le maillot des Bulls qui réalise son fameux Shrug
FTW.com (DR)

Aussi légendaire que son statut, la carrière de Michael Jordan s’accompagne d’innombrables anecdotes, toutes plus folles les unes que les autres. Celle racontée par l’ancienne star de hockey Jeremy Roenick se détache malgré tout par son aspect… irréel.

Publicité

Aussi talentueux pouvait-il être sur les parquets de la ligue, le basket était loin d’être le seul amour de Michael Jordan dans la vie. Le documentaire The Last Dance qui lui est consacré a bien permis de le prouver. Sa passion pour les cigares ou encore les belles voitures ne feront toutefois pas l’objet de cet article. Ici, c’est de golf et de paris dont il va être question.

Grand amateur de la petite balle blanche, MJ avait pour habitude de mêler ce hobby avec celui qui le liait aux jeux d’argent. Il misait dès lors souvent de grosses sommes avec d’autres sportifs renommés sur les greens. L’ancien hockeyeur Jeremy Roenick, icône des Blackhawks de Chicago, faisait ainsi partie de ses adversaires favoris. Ce dernier a d’ailleurs raconté une belle histoire du genre, lors de son passage sur les ondes de 670 The Score.

Publicité

Dans les années ’90, quand les Bulls étaient en feu, c’était la fin de la saison pour nous, et la fin de la saison pour eux aussi. Je reçois un coup de fil de Michael, qui me dit, « Retrouve-moi à Sunset Ridge, on va se faire un parcours. » Nous, on n’avait pas de match de prévu, on était au repos. Donc je l’ai retrouvé au Sunset Ridge, on a joué, je lui ai soutiré quelques milliers de dollars, et j’étais prêt à partir.

Publicité

Les Bulls jouaient ce soir-là, contre Cleveland, donc je me disais qu’il allait partir ! Il était déjà 10h. « Non, jouons encore ! » Donc on a rempli une glacière avec des bières, et on est repartis pour un parcours ! J’ai encore gagné quelques milliers de dollars. On avait bu pendant tout l’après-midi, et maintenant, il devait faire le trajet depuis le country club jusqu’au stade, pour aller jouer un match !



L’anecdote aurait pu s’arrêter là, avec un Jeremy Roenick qui aurait pleinement profité de son jour off, en dépouillant Jordan au golf. C’était mal connaître le leader des Bulls, qui a rapidement saisi l’opportunité de se refaire, et de ressortir gagnant de toute cette confrontation. Plutôt que de le laisser filer au United Center, Roenick lui a en effet lancé un petit pari… et a fini par vivement le regretter !

Publicité




Quand Michael Jordan massacrait les Cavaliers… bourré

À ce moment-là, je me suis moqué un peu de lui en disant, « Je vais appeler mon bookmaker et lui dire de mettre tout l’argent que tu m’as fait gagner sur Cleveland ! » Il m’a répondu, « Je vais t’expliquer comment ça va se passer. Je parie qu’on va gagner de plus de 20 points, et que je vais inscrire plus de 40 points. » Cet enfoiré en a planté 52 et a gagné de 26 points, après 36 trous de golf et 10 Bud Lights !

La mémoire de Roenick lui fait légèrement défaut, puisqu’en ce 28 mars 1992, MJ s’est contenté de 44 points, et d’une victoire avec 24 points d’avance face aux Cavs. Suffisant malgré tout pour honorer son pari, et faire perdre à son bourreau des greens la fortune qu’il venait d’accumuler. Sans rancune pour l’ancienne star de NHL.

Pour moi, Michael Jordan est probablement le plus grand sportif que j’ai jamais vu, côtoyé et vu jouer. Sa façon de se comporter et de jouer… Cet homme était juste incroyable.

Publicité

Un récit tout bonnement invraisemblable, que Michael Jordan a pourtant bien rendu réalité. Décidément, les pauvres Cavaliers ne pouvaient même pas profiter de circonstances favorables pour éviter une humiliation face à His Airness !

Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA