Publicité

NBA – Un fiasco jamais vu all-time pour les débuts de Cade Cunningham !

Le rookie NBA des Detroit Pistons, Cade Cunningham, réalise des débuts médiocres dans la ligue, jamais vus dans l'histoire auparavant
Nic Antaya

Considéré comme le plus gros talent de la dernière cuvée de Draft, Cade Cunningham ne justifie pas ce statut sur ses premiers pas en NBA. Ses deux matchs inauguraux dans la ligue l’ont même vu signé un exploit de médiocrité inédit dans l’histoire !

Publicité

Bien entendu, il est encore trop tôt pour tirer de quelconques bilan définitifs sur les différents rookies débarqués dans la ligue. Que ce soit dans le bon sens, ou dans le mauvais. Cela s’avère d’autant plus vrai pour Cade Cunningham, qui n’est jusqu’ici apparu que dans deux rencontres des Pistons. Cependant, le visage qu’il y a affiché n’a pas forcément excité les fans des Pistons.

Unanimement désigné comme le 1st pick par les experts au sortir de sa saison freshman NCAA, le meneur de 2m03 ne poursuit pas la belle dynamique sur laquelle il avait quitté le circuit universitaire. Étincelant du côté d’Oklahoma State, il présente à l’heure actuelle des moyennes décevantes de 4.0 points, 4.5 rebonds, 2.5 passes et 2.0 pertes de balle par match. Sa dernière prestation a même tourné au drame.

Publicité

Pour ses débuts, Cade Cunningham en galère d’adresse

Opposé à Milwaukee, Cunningham a sombré au niveau du shoot. En 29 minutes, le n°1 de la dernière Draft a tenté sa chance à 14 reprises… pour seulement deux réussites. Pire, il n’a pas réussi à convertir un seul de ses 9 tirs à 3 points ! C’est donc tout logiquement que son équipe s’est lourdement inclinée face aux champions en titre (89-117), et qu’il s’est emparé… d’une marque historique détestable.



Publicité




Cade Cunningham est le premier joueur dans l’histoire de la NBA avec au moins 8 tirs tentés et un pourcentage au shoot inférieur à 15.0% dans chacun de ses deux premiers matchs en carrière.

Vous l’aurez compris, Cunningham n’a pas démarré sous les meilleurs auspices sa carrière dans la ligue, que beaucoup annoncent étincelantes.

Des motifs d’espoir subsistent malgré tout concernant la pépite de Motor City. Tout d’abord, sa préparation tronquée à cause d’une blessure à la cheville peut expliquer ces difficultés. Dans le même temps, il ne s’est jamais placé comme un piètre shooteur, puisqu’il tournait à 40.0% derrière l’arc à OSU. L’heure n’est donc toujours pas propice pour céder à la panique dans la franchise.

Publicité

Cade Cunningham parviendra-t-il à rebondir après ces débuts cauchemardesques ? Premier élément de réponse ce jeudi, avec un nouveau choc face aux Sixers !

Detroit Pistons NBA 24/24 Stats, records

En direct : toute l'actu NBA