Publicité

NBA – « Je n’ai aucun problème avec ce qu’a fait Jokic à Morris en représailles »

Nikola Jokic sur le banc des Nuggets
DR

Auteur d’un vilain geste d’humeur après une faute appuyée de Marcus Morris, Nikola Jokic endosse le rôle du « méchant » dans l’affaire qui secoue la NBA depuis 24 heures. Mais plusieurs voix influentes sont claires : Markieff Morris est le principal coupable à leurs yeux.

Publicité

Il est resté planté au milieu du parquet, figé, presque sonné. Quelques centièmes de secondes après avoir asséné un énorme coup de coude dans le dos de Markieff Morris, Nikola Jokic a compris l’ampleur de ce qu’il venait de faire. Le MVP en titre a logiquement été exclu, une suspension devrait suivre… mais est-il le seul coupable dans l’histoire ? La réponse est non.

Si le big man des Nuggets a incontestablement perdu ses nerfs de manière inexcusable, il a subi un coup de coude appuyé de Morris quelques secondes auparavant, sans raison, et dans une situation qui ne justifiait pas une faute aussi « dirty ».

Publicité

Des voix s’élèvent en soutien à Nikola Jokic après son pétage de plomb

Par conséquent, plusieurs personnes ont admis comprendre la réaction du Joker, aussi brutale soit-elle. C’est notamment le cas de Shannon Sharpe, l’ancien colosse NFL, qui n’a pas fait de mystère quant à ce qu’il pensait de la situation lors de son débat quotidien avec Skip Bayless :



Un coup bas en mérite un autre. Si tu m’en mets un, je vais revenir t’en mettre un. Pourquoi faire une telle faute dans une telle situation ? Markieff n’avait pas à faire faute de cette manière ! Ensuite quand l’autre répond, d’un coup c’est « oh ça aurait pu être très dangereux »… Oui, et bien ton coup bas aussi ! Je n’ai aucun problème avec ce que Jokic a fait en réprésailles à Morris.

Publicité




Même son de cloche chez Richard Jefferson, qui a publié un tweet viral où il explique les choses de manière très claire :

Ok, on va faire les choses simplement. Le coup de coude de Morris ? Ca ne se fait pas. Celui de Jokic ? Ca ne se fait clairement pas. Mais rappelez-vous d’une chose : s’il n’y a pas le coup de coude de Morris, il n’y a pas le coup de coude de Jokic… C’est de ça qu’il faut se rappeler dans cette situation. J’ai dit ce que j’ai dit.

Publicité

Si Nikola Jokic a eu tort de sur-réagir, il ne faut pas omettre le rôle de Markieff Morris, auteur d’une faute dirty non-nécessaire. Et à l’image de Shannon Sharpe et Richard Jefferson, nombreux sont ceux qui tiennent à le rappeler… à juste titre.

Denver Nuggets Miami Heat NBA 24/24 Nikola Jokic

En direct : toute l'actu NBA