Publicité

NBA – Alex Caruso révèle l’offre ridicule des Lakers l’été dernier !

L'arrière NBA des Chicago Bulls, Alex Caruso, a dévoilé la contrainte ridicule que doit constamment affronter son ancien coéquipier aux Los Angeles Lakers, LeBron James
Patrick McDermott / Kevork Djansezian

Aujourd’hui aux Bulls, Alex Caruso n’a pas prolongé aux Lakers lors de la dernière free agency. Lors d’une récente sortie, le meneur est revenu sur cet épisode, confirmant que son ancienne équipe avait fait une offre assez misérable.

Publicité

Après plusieurs années dans la Cité des Anges, Alex Caruso a changé de maison l’été dernier. Il a rejoint les Bulls, principalement grâce au joli contrat offert par l’équipe d’Illinois : environ 40 millions sur les 4 prochaines années. Un pactole bien mérité pour le meneur, qui a longtemps fait le bonheur des Lakers en sortie de banc. Aujourd’hui, c’est Chicago qui se frotte les mains.

Si la franchise réalise un gros début de saison, c’est aussi grâce au Bald Mamba, qui se montre impressionnant. Bien sûr, il n’est pas celui qui score le plus, mais son apport est indéniable, notamment en terme de communication et de défense. Il aurait pu faire beaucoup de bien aux Angelinos sur cet exercice, même si ces derniers n’ont pas voulu le conserver.

Publicité

La mise au point d’Alex Caruso sur les Lakers

Invité dans le récent podcast de JJ Redick, Caruso est revenu sur son été assez agité :

En arrivant dans la free agency, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je n’ai rien entendu, pas même des Lakers. Puis ils ont appelé à l’ouverture et ont fait une offre. Je savais déjà que j’allais refuser car je pouvais obtenir beaucoup plus grâce à d’autres franchises.



Sans surprise, l’argent a joué une part importante pour Caruso, qui a toujours obtenu des petits contrats jusqu’ici. Il a donné sa priorité aux Bulls, qui ont fait une offre correspondante à ses espérances :

Des équipes étaient proches de proposer environ 4 ans pour 40 millions, puis mon agent m’a dit que Chicago était intéressé. Je ne pensais pas que c’était possible après la venue de Lonzo Ball. J’ai discuté avec leurs dirigeants et j’étais d’accord avec eux, sur ce que je pouvais apporter à cette équipe. J’ai eu l’offre, et j’ai discuté à nouveau avec les Lakers pour voir s’ils voulaient s’aligner. Ils m’ont dit « non ». J’étais donc prêt à partir pour Chicago afin de débuter un nouveau chapitre, et cela a été une bonne décision.

Publicité




Les Lakers auraient pu tenter de gonfler leur offre, mais ils n’ont rien fait. Il y aura peut-être des regrets pour les fans, d’autant que leur première tentative de négocier n’était pas folle. Comme le signale Harrison Faigen, Redick a réussi à faire cracher le morceau à son ancien homologue :

Comme si ce n’était pas assez humiliant, l’offre de départ des Lakers était de moins de 15 millions sur deux saisons. Cela a été confirmé par Redick, quand il a demandé à Caruso de cligner des yeux pour savoir si sa prédiction était bonne.

Publicité

Non, les Lakers n’ont pas tout fait pour conserver Alex Caruso, ce qui peut être considéré comme une grossière erreur. Ce n’est que le début de saison, mais le meneur fait du bien aux Bulls, quand les Angelinos sont en perdition. Ce n’est pas un hasard.

Alex Caruso Chicago Bulls Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA