Publicité

NBA – Le multiple All-Star qui va disparaitre toute la saison !

Les stars NBA Victor Oladipo, Andre Drummond, Goran Dragic, Bradley Beal, Kevin Love, John Wall, LaMarcus Aldridge, Anthony Davis et Kemba Walker à l'occasion du All-Star Game 2018
Noah Graham

Ce début de saison est parfois accompagné de mauvaises nouvelles, comme chez les Sixers par exemple avec le feuilleton Ben Simmons. Mais les Rockets sont aussi concernés, avec le futur de John Wall qui continue de s’assombrir.

Publicité

Voilà plusieurs semaines maintenant que la saison NBA a repris, avec des fortunes diverses. Les Warriors brillent avec un bilan de 10-1, à l’image notamment de Steph Curry qui postule pour un éventuel titre de MVP. À l’Ouest, on trouve aussi les Pelicans avec leur bilan de 1-10, en grande difficulté avec l’absence prolongée de Zion Williamson.

Houston n’est pas beaucoup mieux, mais il y a de l’espoir dans le Texas. Avec Kevin Porter Jr et Jalen Green, le front office se tourne vers le futur, même s’il reste certains dossiers à conclure. C’est le cas de John Wall, qui est bien apte à jouer, mais ne foulera plus le parquet en attendant son trade. Problème ? Il n’interviendra pas avant un moment.

Publicité

Fin de saison pour John Wall ?

Un montant à retenir : $90 millions. C’est la somme d’argent que Wall doit obtenir par les Rockets sur les deux saisons à venir. Quelle équipe a envie de le récupérer pour verser une telle somme ? La réponse est simple : personne. Le meneur ne peut pas jouer, car le risque de blessure existe, et ce serait dramatique pour les deux parties.



Il n’y a aucun plan dans lequel John Wall joue cette saison avec les Rockets, et cela devient « de plus en plus probable » qu’il ne débarque pas dans une autre équipe.

Publicité




Si cela continue ainsi, et c’est même la solution la plus probable à ce jour, Wall ne jouera pas une minute de la saison. Ce serait intéressant s’il avait des soucis de santé, mais ce n’est pas le cas, de quoi frustrer pas mal de monde. Le meneur va devoir patienter, sans doute à l’été 2022 pour voir un peu de mouvement, sans garantie.

Car oui, la donne changera l’an prochain. L’ancien Wizards aura toujours un salaire élevé, mais il s’agira de la dernière saison. Des franchises seront plus à même de prendre des risques afin de le recruter, en se disant que si l’expérience rate, Wall ne sera plus là dans quelques mois.

Publicité

Selon les récents échos, John Wall va devoir travailler dans l’ombre toute l’année, en attendant une chance en 2022 vers une nouvelle destination. Cruel pour le meneur, dont le contrat n’intéresse vraiment personne.

Houston Rockets John Wall NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA