Publicité

NBA – Un incident récent révélé : « Ils ont failli en venir aux mains !»

La jeune star des New Orleans Pelicans, Zion Williamson, surpris lors d’un match NBA face aux Sacramento Kings
Ezra Shaw

Rien ne va plus à New Orleans. Bons derniers de la ligue avec un pitoyables bilan de 1 victoire pour 11 défaites, les Pelicans n’ont pas beaucoup de motifs d’espoir. Et après la révélation d’un incident impliquant le GM de l’équipe, les choses ne devraient pas s’arranger…

Publicité

S’il fallait désigner LA franchise en crise de ce début de saison, ce serait New Orleans. Après le fiasco de la communication autour de la blessure de Zion Williamson, toujours aux abonnés absents pour plusieurs semaines, les premières semaines de l’exercice sont à l’image de ce qu’on pouvait imaginer : ratées. Et personne n’est plus dans le viseur que David Griffin.

Le General Manager a en effet tout raté ou presque depuis son arrivée à NOLA, et sa dernière heure en date pourrait carrément lui coûter son poste. Bleacher Report rapporte en effet une altercation virulente entre Griffin et son ancien coach Alvin Gentry il y a une semaine dans les couloirs du match Pelicans vs Kings, remporté par Sacramento (113-109).

Publicité

Le GM des Pels à deux doigts de se battre, son futur menacé

Pour rappel, Gentry a été viré des Pelicans à l’issue de la décevante saison 2019-2020, et Gentry s’est alors mis à raconter à qui voulait l’entendre que l’ancien coach était médiocre, et que « même en lui donnant toutes les réponses du contrôle, il le ratait ». Avance rapide à ce fameux match entre New Orleans et Sac’to le 30 octobre dernier, avec le récit du journaliste BR Jake Fischer :



Après la défaite, Griffin a approché Gentry dans les couloirs du Smoothie King Center pour lui offrir un bonjour chaleureux à son ex-coach. Gentry a jugé cette démarche hypocrite, et de là, des mots ont été échangés. Griffin a nié la « punchline du contrôle », et Gentry a répondu avec des mots de choix, faisant remarquer que son remplaçant Stan Van Gundy n’a gagné qu’un match de plus que lui la saison suivante.

Publicité




« Tu n’as pas dû donner les réponses du contrôle à lui non plus ! », a hurlé Gentry à Griffin d’après plusieurs sources, et les deux hommes ont dû être physiquement séparés pour ne pas en venir aux mains.

L’incident s’est vite répandu comme une trainée de poudre dans les couloirs de la ligue, et de nombreux exécutifs pensent que les jours de Griffin sont comptés dans le bayou. Si les défaites continuent à s’empiler, il ne serait pas étonnant de voir la propriétaire Gayle Benson tenter un électrochoc en se séparant de l’ex-GM des Cavs, qui n’a franchement pas réussi grand chose depuis son arrivée et qui commence à perdre son sang froid.

Publicité

Quand rien ne va, rien ne va, et les Pelicans sont bien placés pour le savoir. Renvoi imminent de David Griffin ou non, la saison s’annonce très longue en Louisiane…

NBA 24/24 New Orleans Pelicans

En direct : toute l'actu NBA