Publicité

NBA – Le gros contrat refusé par Jordan par respect pour ses coéquipiers

Les Chicago Bulls des années 90
(DR)

Accusé d’égoïsme et de narcissisme après la sortie de The Last Dance, Michael Jordan a pourtant déjà fait preuve de classe envers ses anciens coéquipiers des Bulls. Cela a notamment été le cas… lorsqu’il a été approché par Disney pour une grosse campagne de publicité !

Publicité

Si Scottie Pippen fait autant parler de lui depuis la diffusion de The Last Dance, c’est en grande partie via ses reproches cinglants envers Michael Jordan. Frustré d’avoir vu le documentaire s’axer davantage sur la carrière de His Airness, plutôt que sur la saison 1997-98 des Bulls, l’ancien ailier n’hésite pas à critiquer son ex-coéquipier pour ce choix éditorial.

Démarché par Disney, Jordan solidaire des Bulls

Pour Pip’, Jordan n’aurait cherché qu’à se mettre en avant via la série, mettant par conséquent de côté les joueurs qui l’ont aidé à obtenir le glorieux palmarès qu’il présente aujourd’hui. Malgré tout, MJ reste en droit d’affirmer le contraire. Dans une vieille interview, il avouait par exemple avoir refusé une proposition de Disney, pour mettre davantage en avant ses partenaires de Chicago !

Publicité



Je me rappelle de la fois où des gens de Disney sont venus me voir et m’ont demandé si je pouvais faire ce truc, « Qu’est-ce que vous feriez après avoir remporté un titre ? J’irais à Disneyland ! » Je leur ai répondu, « Je ne le ferai pas si vous n’incluez pas le starting 5, parce que je n’ai pas réussi ça à moi tout seul ! » Je me sentais obligé de demander ça, parce que je ne voulais pas faire de l’ombre à qui que ce soit.

Publicité




J’ai toujours pensé que quand l’équipe remportait quelque chose, tout le monde devait briller. Et toutes les distinctions individuelles viendraient d’elles-mêmes. Tout le monde ressortirait grandi de toute cette situation. Donc quand je suis avec mon équipe, je ne veux pas être celui qui fait de l’ombre aux autres.

Un discours et une requête des plus honorables de la part de Mike, qui viennent légèrement à l’encontre des accusations dont il fait aujourd’hui l’objet. D’ailleurs, il avait bel et bien obtenu gain de cause auprès de Disney – quitte à devoir partager les droits d’image – pour un résultat aussi kitch qu’hilarant !

Publicité

Qui a dit que Michael Jordan avait toujours placé sa personne au-dessus de ses coéquipiers ? Le numéro 23 savait aussi mettre en lumière ses partenaires des Bulls, même s’il ne s’est pas toujours montré aussi irréprochable !

Chicago Bulls Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA