Publicité

NBA – « Voir Michael Jordan au bord du terrain, ça m’a fait flipper »

Michael Jordan
(DR)

Bien des années après ses derniers frissons sur un parquet NBA, Michael Jordan conserve une incroyable aura. Hier, il a ainsi totalement fait perdre ses moyens à un joueur de sa propre équipe… en étant juste assis au bord du terrain. Charisme, quand tu nous tiens.

Publicité

Dans un match qu’ils devaient impérativement gagner ou presque, les Hornets ont répondu présents et sont venus à bout des Knicks dans leur antre du Spectrum Center (104-96). La petite spécialité du soir ? Michael Jordan, propriétaire de la franchise, était présent aux abords du terrain – d’abord au tout premier rang, puis ensuite en loges.

Rarement aussi visible, MJ n’est pas passé inaperçu, bien au contraire ! Dans le money-time, il est apparu hors de lui après une dinguerie difficilement compréhensible de Kelly Oubre. Mais même sans s’énerver, sa seule présence a joué sur un des gros noms du début de saison de Charlotte : Miles Bridges.

Publicité

Miles Bridges secoué par la présence de Michael Jordan au bord du terrain

Excellent pour l’instant sur cette campagne 2021-2022, l’ailier a été quelque peu désarçonné de voir His Airness prendre place au bord du terrain en première mi-temps. Résultat : il a déjoué et a commencé à être en-dessous de son niveau habituel, comme il l’a expliqué après-coup :

Quand le plus grand joueur de l’histoire vous soutient sur le banc, ça vous fait flipper. J’ai raté quelques lancers francs et lay-ups inhabituels, mais une fois qu’on a trouvé notre rythme, les choses ont pris le bon virage et on a commencé à créer des runs. Mais c’était super qu’il soit là !



En deuxième mi-temps, Jordan a cessé de suivre le match sur le banc et a regagné sa loge en hauteur, ce qui a libéré Bridges. Au final, l’ancien de Michigan State a rendu une copie propre à 24 points, 4 rebonds et 4 assists dans la victoire des siens face à New York.

Publicité




Signe de sa libération, Bridges s’est permis de répondre au moulin à vent d’Obi Toppin par… un moulin à vent à son tour, qui a enflammé la salle :

Publicité

Miles Bridges l’admet sans mal : avec Michael Jordan sur le bord de la touche, il a d’abord été beaucoup moins serein. Heureusement, l’ailier a finalement su retrouver ses esprits pour sortir un gros match, mais l’anecdote sur l’aura de Sa Majesté est à ranger à la collection…

Charlotte Hornets Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA