Publicité

NBA – L’hommage vibrant de Steph Curry à une surprenante légende !

Steph Curry célèbre la victoire NBA
NBA (DR)

Stephen Curry est déjà une légende de la balle orange, mais il n’en oublie pas pour autant de saluer ceux passés avant lui. Il y a peu, il a d’ailleurs lâché un message fort envers un joueur culte des années 90 ! Et ce dernier n’a pas volé le compliment…

Publicité

En tant que fils de Dell, ancien joueur NBA, Stephen Curry a eu le droit à des insights assez incroyables dans la ligue pendant sa jeunesse. On le voyait ainsi régulièrement au bord du terrain, notamment quand son père évoluait aux Hornets et aux Raptors. L’occasion pour lui de côtoyer de près certaines grandes figures du jeu, comme Vince Carter alors coéquipier du shooteur à Toronto. Le Chef n’était alors âgé que d’une douzaine d’années !

Néanmoins, un teammate de son père lui est avant tout resté en mémoire : Muggsy Bogues. Plus petit meneur de l’histoire avec 1m60 (!), il a pourtant accompli une carrière longue de 14 saisons outre-Atlantique. Un fait qui a énormément impressionné le Warrior, lui-même arrivé en NBA avec un physique jugé frêle. Récemment, le retraité s’est d’ailleurs longuement exprimé sur sa relation avec les enfants Curry. Le double MVP a donc sauté sur l’occasion pour le saluer sur Twitter :

Publicité

Muggsy Bogues encensé par Stephen Curry pour sa carrière



1m60 sur le terrain, mais un géant du jeu. C’était tellement génial de grandir à Charlotte en le regardant jouer comme ça en personne. Il n’aurait jamais pu être capable de faire toutes ces choses, mais ne lui dites jamais ça ! Je n’ai que de l’amour pour Muggs !

Publicité




Pas le plus grand des scoreurs du fait de sa taille relative, Bogues était en revanche un fabuleux passeur, atteignant même la moyenne des 10 offrandes par match à deux reprises. 1993-94 le vit carrément finir l’année en double-double de moyenne, un exploit retentissant pour un joueur comme lui. En plus de ça, il était également très doué pour chiper la balle à ses adversaires, avec plusieurs exercices à 2 interceptions par rencontre. Un pitbull des parquets, qui ne s’est jamais laissé freiner par ses limitations physiques :

Publicité

Difficile de faire plus classe comme hommage envers Muggsy Bogues, véritable OVNI du basket-ball pendant sa carrière. Compte tenu de la carrière de Curry, on devrait également pouvoir parler de lui de cette façon après sa retraite !

En direct : toute l'actu NBA