Publicité

NBA – Shaq dévoile la seule superstar qui l’a fait bégayer

La légende NBA Shaquille O'Neal s'est extasié devant une superstar de la ligue, affirmant qu'elle le pousse régulièrement... à se la fermer
TNT (DR)

Frappé par des problèmes de bégaiement a son adolescence, Shaquille O’Neal a rapidement et définitivement surmonté ce problème. Une superstar mondiale, cependant, a ravivé ces difficultés d’élocution pour le Big Cactus. Et quand on voit laquelle, on le comprend…

Publicité

Toujours le mot pour faire rire, pas timide pour un sou, charismatique : on peine à croire que Shaquille O’Neal avait des problèmes pour s’exprimer dans sa jeunesse. Pourtant, le Big Cactus a longtemps lutté contre le bégaiement à son adolescence, ce qui ne l’a pas empêché de devenir une star à LSU en NCAA puis, évidemment, une personnalité truculente en NBA.

Mais alors qu’il pensait ne plus jamais renouer avec son bégaiement, Shaq a subi une grosse rechute durant ses années Lakers. La cause ? Une certaine Halle Berry, habituée du courtside aux plus belles heures du duo O’Neal/Bryant. Le big man a raconté la géniale anecdote au micro de Entertainment Tonight :

Publicité

Halle Berry, la seule à faire perdre ses moyens à Shaq

Quand je jouais au Staples, je voulais donner aux célébrités du premier rang le même niveau de divertissement qu’eux me donnaient quand je regardais un de leurs films ou que j’écoutais une de leurs chansons. J’étais genre : « Ok, ils sont venus voir Kobe et moi, il faut assurer ». Mon moment préféré c’était au Madison Square Garden. J’allais tirer un lancer-franc, et je l’ai vue. J’ai commencé à être nerveux, et j’ai demandé un temps-mort.



Phil (Jackson, ndlr) m’a dit : « Mais qu’est-ce que tu fous ? » J’ai dit : « Attendez, Halle Berry est là pour me voir jouer. Que tout le monde me donne le ballon, tout le temps ». Et devinez quoi ? J’ai marqué le lancer en revenant. Et j’ai regardé Halle en lui faisant un clin d’oeil. Quand j’étais jeune, je bégayais. Elle est la seule personne qui a fait revenir ce bégaiement. »

Publicité




L’histoire est aussi drôle belle, et si elle tient autant à coeur à O’Neal, c’est parce qu’il existe un passif entre lui et l’actrice. Il raconte :

Quand j’étais à la fac à LSU, je me rappelle que j’étais dans le dortoir et on regardait le film « Jungle Fever », avec Halle Berry. Je la trouvais sublime, alors je lui ai écrit une lettre. C’était plus ou moins pour rigoler, je disais que j’étais un grand fan et que j’adorerais la rencontrer. Les autres gars se sont totalement foutus de moi, mais peu importe. Quelques semaines plus tard, je vous jure, elle m’a répondu. Elle a envoyé une photo signée, qui est toujours dans mon bureau à ce jour. Il se trouve qu’elle est fan de basket. Elle m’a écrit : « Je suis aussi une fan de toi, j’ai hâte de te voir en NBA ».

Publicité

O’Neal et Berry se sont ensuite plusieurs fois revus par la suite, et on espère que le problème de bégaiement appartient définitivement au passé pour le Big Cactus. En tout cas, ce duo a de la gueule !

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24 Shaquille O'Neal

En direct : toute l'actu NBA