Publicité

NBA – Steph Curry : « C’est là où ma carrière a touché le fond »

Steph Curry chez les Warriors
NBA (DR)

Brillant de mille feux depuis le début de la saison, Steph Curry a pourtant connu plusieurs grosses galères au cours de sa carrière. Récemment, il a révélé celle qui a été la plus difficile à vivre pour lui… et c’est loin d’être si vieux.

Publicité

Au très haut niveau, il est impossible de passer une carrière entière sans connaitre de gros trous d’air, des remises en question, des périodes douloureuses… et ça, Steph Curry le sait très bien. Miné par de nombreuses blessures lors de ses premières années en NBA, Baby Face a fini par atteindre le sommet avec ses Warriors entre 2015 et 2019, avant de connaitre une brutale chute.

A nouveau mis sur la touche par des problèmes de santé, et seul leader d’une équipe en perdition qui est passée de la meilleure à la pire de la ligue, Curry et son immense talent étaient trop esseulés pour maintenir le navire Warriors à flot. Lors de la bulle de 2020, par exemple, les Dubs étaient aux abonnés absents après avoir perdu le play-in.

Publicité

Steph Curry révèle quand il a touché le fond ces dernières années

Une cicatrice béante pour le triple champion NBA, qui a révélé tout récemment au micro de Chris Haynes de Yahoo Sports qu’il s’agit là du pire moment de sa carrière :

Devoir regarder la bulle sans y être a été le moment le plus dur. Une part de moi était content de pouvoir souffler un peu, mais ne pas jouer sur cette grande scène m’a manqué. C’était la première fois en 7 ans que je n’étais pas en playoffs.



On sait tous que certains ont vécu la bulle mieux que d’autres, mais je sais que j’aurais adoré être là pour me battre pour le titre. Je dirais que c’est là où j’ai touché le fond en termes de toute ma vie de basketteur, parce que je me sentais si éloigné de tout ça. C’est ma passion.

Publicité




Cloué dans son canapé à des milliers de kilomètres d’Orlando et de cette bulle un peu folle qui a accouché de tant d’histoires et d’un sacre des Lakers, Curry a dû gérer un gros blues. Mais les grands champions savent toujours transformer le négatif en positif, et cette rage et ce dépit ont permis au frère de Seth de débuter la campagne 2021-22 à un niveau insolent.

Grand artisan du début de saison canon des Warriors (18 victoires et 2 défaites), le Chef est le grand favori au titre de MVP. Ses stats pour l’instant ? 28.6 points, 6.8 passes, 5.8 rebonds, 42.3% à 3 points et 94% au lancer. Vertigineux, tout simplement.

Publicité

De ces deux années de galère, Steph Curry a puisé un grand surplus de motivation, qui contribue à cet exceptionnel début de saison. En bref, une vraie mentalité de champion.

Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

En direct : toute l'actu NBA