Publicité

NBA – Le conseil du cœur du Shaq pour une star de la ligue

NBA Shaq donne des conseils à Julius Randle
TNT / Youtube

Jamais le dernier à lâcher des punchlines envers les joueurs actuels, Shaquille O’Neal sait cependant distribuer des conseils quand il l’estime nécessaire. Il a ainsi lâché un gros message à l’encontre d’un All-Star récemment, qui se plaignait de l’arbitrage… Et l’argumentaire du Hall of Famer se tient totalement.

Publicité

Avec plus de 2 mètres pour 115 kilos, Julius Randle n’a rien d’une brindille quand il se fraye un chemin dans la raquette. Or, son physique l’a apparemment desservi lors de la défaite de New York face aux Nets (112-110). Auteur de 24 points, 9 rebonds et 8 passes, il n’a en revanche tenté que deux lancers francs en 40 minutes jouées. Interrogé là-dessus par les journalistes, il a remis les décisions du corps arbitral en question pour se justifier :

Ils ont dit que parce que certains contacts ne m’affectent pas comme ils affectent d’autres joueurs parce que je suis plus fort, ils n’ont pas donné un coup de sifflet en ma faveur. Ça m’énerve encore plus, pour être honnête avec vous, parce que ce n’est pas comme ça qu’on arbitre le jeu. Vous savez que je ne peux pas être pénalisé parce que je suis plus fort que les autres, et c’est la réponse que j’ai reçue aujourd’hui.

Publicité

Shaq soutient Julius Randle dans sa critique de l’arbitrage

Les critiques envers les officiels n’ont rien de rare au sein de la ligue, mais le fait que ces derniers aient donné une explication à l’ancien Laker est ici assez remarquable. Surtout que pour la peine, on peut facilement comprendre la frustration du joueur, qui se retrouve en désavantage à cause de ses attributs athlétiques. Pas franchement la meilleure des excuses pour calmer quelqu’un de son gabarit…



Fait intéressant, la sortie de Randle a attiré l’attention de certains anciens big men, et notamment celle de Shaquille O’Neal. Analyste pour TNT, le Hall of Famer en a profité pour adresser un message l’ancien pensionnaire de Kentucky. Pour faire simple, il soutient totalement la façon de voir les choses du New-Yorkais, mais estime qu’il doit désormais faire abstraction de tout ça et adapter son jeu en conséquence :

Publicité




Personne ne soutient Goliath, tout le monde s’en fout. Donc je dis ça pour dire que tu « joue le jeu, mon grand ». Tu as raison. Tu es fort, tu ne vas pas avoir tous les coups de sifflet en ta faveur, ils ne vont pas ralentir le jeu pour toi. Alors ce que tu dois faire, c’est leur faire commettre une faute. Tu peux le faire. Tous les grands qui l’ont fait, tu peux le faire. Arrête de te plaindre, ils s’en fichent.

Publicité

La fin de sa déclaration peut sembler sauvage, mais le Shaq parle ici du fond du cœur pour encourager Julius Randle. Il sait parfaitement ce que c’est de ne pas obtenir de fautes à cause de sa domination physique, et le Knick a donc tout intérêt à l’écouter.

En direct : toute l'actu NBA