Publicité

NBA – « Ma mère a pris mon trophée de MVP en otage »

La superstar NBA des Brooklyn Nets, Kevin Durant, garde bien son trophée de MVP en sa possession, et non pas chez sa mère, à l'inverse d'un autre récent lauréat du prix
NBA (DR)

Avec seulement 29 joueurs ayant eu le privilège de le soulever dans l’histoire, le trophée de MVP est généralement conservé dans un lieu sûr, tant il représente beaucoup pour ses receveurs. L’un d’eux a cependant récemment avoué qu’il ne pouvait plus mettre les mains dessus… à cause de sa mère !

Publicité

Attribué à 55 reprises depuis son lancement, lors de la saison 1955-56, il reste depuis le prix individuel le plus prestigieux décerné à l’issue de chaque saison régulière. Plus de cinq décennies après le sacre de Bob Pettit, premier lauréat de l’histoire, le trophée de MVP fait toujours autant rêver en NBA, et demeure un objectif majeur pour bon nombre de joueurs actuellement.

Fruit d’innombrables heures de travail, et récompense faisant passer son héritier dans une nouvelle dimension, la distinction se retrouve généralement placée à l’abri d’éventuels voleurs une fois qu’elle est remise. Dernier élu en date, Nikola Jokic a par exemple dû la ranger précieusement dans un lieu sécurisé à son domicile, la ramener en Serbie pour faire honneur à sa famille, ou bien l’afficher fièrement dans un musée.

Publicité

Le MVP de Derrick Rose « volé » par sa mère

Au moment de recevoir la statuette, certains MVPs en profitent toutefois pour mettre d’autres personnes en valeur, sans qui ils n’auraient selon eux jamais pu l’obtenir. Ce fut notamment le cas de la mère de Kevin Durant, qualifiée par ce dernier de « real MVP », ou encore de celle… de Derrick Rose. Or, il semblerait que cette dernière ait pris les mots de son fils un peu trop au pied de la lettre, selon l’aveu du meneur des Knicks !



Publicité




Je garde mon trophée de MVP dans la maison de ma mère. Elle l’a pris en otage, en quelque sorte. Elle ne veut pas me le rendre. C’est un peu comme dans le film Taken. Elle est comme le personnage principal à l’heure actuelle.

Brenda Rose, alias Liam Neeson, aurait donc décidé de conserver le trophée chez elle, quitte à un peu trop se l’approprier. Que D-Rose se rassure, qu’il soit en sa possession ou non, personne n’oubliera pour autant sa saison 2010-11, qui lui a permis d’en devenir le plus jeune vainqueur all-time !

Publicité

Ne pas avoir accès à son trophée Maurice Podoloff a quand même tout d’un comble pour un MVP. C’est pourtant bien la situation que vit Derrick Rose, avec sa mère Brenda visiblement un peu trop possessive vis-à-vis de la distinction !

Déclarations Derrick Rose NBA 24/24 New York Knicks

En direct : toute l'actu NBA