Publicité

NBA – Carmelo Anthony, l’heure de la dure décision

L'ailier star des Los Angeles Lakers, Carmelo Anthony, pourrait faire l'objet d'une dure décision dans les jours à venir
NBA (DR)

Arrivé plein d’ambition aux Lakers, Carmelo Anthony réalise globalement un début de saison satisfaisant. Néanmoins, l’ancienne star de New York pourrait, et même devrait faire l’objet d’un choix drastique de la part de son coach, Frank Vogel, dans les jours à venir.

Publicité

Difficile de lui jeter la pierre, tant certains de ses coéquipiers déçoivent davantage que lui depuis leur arrivée. Recruté cet été par les Lakers, Carmelo Anthony endosse jusqu’ici plutôt bien son rôle de scoreur en sortie de banc. C’est en tout cas ce que laissent transparaitre sa moyenne de 13.6 points par match, et son adresse globale de 40.6% à 3 points. Toutefois, une nette disparité peut être observée dans son rendement en creusant un peu plus.

Même Carmelo Anthony regarde ses stats avec l’air confus

Publicité

Le bipolaire Carmelo Anthony

Dans sa nouvelle maison du Staples Center, Melo rayonne purement et simplement depuis le début de la saison. Sur ses 16 matchs disputés à domicile, il tourne en effet à 15.1 points par match, le tout en affichant d’excellents pourcentages de 48.6% au tir, et même 49.0% à 3 points ! En revanche, le constat s’avère bien moins remarquable loin des bases de sa franchise.



Sur les 11 matchs joués à l’extérieur par les Angelinos, Anthony n’inscrit en moyenne que 11.3 points par match, à 34.0% au shoot et seulement 27.4% derrière l’arc ! Un contraste qu’il affiche depuis le début de la saison, et qui ne pousse paradoxalement pas Frank Vogel à réduire considérablement son temps de jeu en déplacement (27.0 minutes par match, contre 28.3 à domicile). Mais là n’est pas la seule bipolarité que présente le vétéran.

Publicité




Au sein même d’un match, le visage du numéro 7 se transforme en effet en fonction… du côté du terrain sur lequel il se trouve. Concerné offensivement, même si son jeu peut parfois y apparaitre stéréotypé, il se révèle beaucoup moins alerte en défense, comme depuis le début de sa carrière. Or, c’est souvent à cause d’un marquage et d’une attention laxiste dans ce secteur que son équipe a concédé des défaites inattendues cette année.

Tous ces points négatifs devraient logiquement inciter Vogel à l’utiliser moins régulièrement dans certains contextes et certaines configurations de jeu. Malheureusement, les solutions annexes se font rares à son poste pour l’entraineur. Un retour important à venir dans la rotation pourrait finalement se placer comme un déclic, et qui plus est le faire souffler du haut de ses 37 ans !

Publicité

Ultra-efficace offensivement au Staples Center, Carmelo Anthony n’en reste pas moins un cas problématique pour les Lakers le reste du temps. Son temps de jeu conséquent pourrait donc être revu à la baisse tôt ou tard !

Carmelo Anthony Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA