Publicité

NBA – Dépité, Draymond Green pousse un gros coup de gueule !

Draymond Green expulsé face au Jazz

Draymond Green est un sanguin, il le montre régulièrement sur le terrain. Mais hier, ce n’est pas pendant la victoire face aux Pacers qu’il s’est énervé, mais après, face à un terrible coup du destin. Il n’a pas hésité à lâcher un message subliminal à la ligue.

Publicité

Depuis quelques jours, les Warriors font plus parler d’eux pour le record all-time de 3 points de Stephen Curry que pour leur niveau sur le terrain. S’ils ont rapidement récupéré la tête de la conférence Ouest après l’avoir cédé aux Suns, les hommes de Steve Kerr semblent obnubilés par le fait d’aider le Chef à écrire l’histoire. Et c’est quelque chose qui commence visiblement à agacer le technicien de Golden State.

Car ce lundi face aux Pacers, et pour la troisième fois consécutive, le meneur a manqué 10 tirs longue distance, preuve qu’il force plus qu’à l’accoutumée. Heureusement, ses coéquipiers ont su resserrer la vis défensivement dans les dernières secondes pour prendre l’avantage et s’imposer. Et selon toute vraisemblance, le record tant attendu devrait tomber ce mardi sur le parquet du Madison Square Garden, comme un symbole.

Publicité

Draymond Green agacé par les problèmes d’avion

Enfin, si Steve Kerr décide d’aligner son meneur. En effet, au départ d’Indianapolis, les Warriors ont été frappés par la malchance de plein fouet. Leur avion a été victime d’un problème technique, tout l’effectif a donc du rebrousser chemin et dormir à l’hôtel. Draymond Green et ses coéquipiers vont donc s’envoler ce mardi, atterrir à New York, et se rendre directement à la salle pour le match face aux Knicks. Une situation qui tend le probable Défenseur de l’Année.



On va faire le trajet le jour du match. Après avoir joué la veille. Et on va rejouer. Wow

Publicité




Le match entre Warriors et Knicks commence dans 8 heures et les Warriors ne sont même pas encore partis d’Indiana après des problèmes techniques sur l’avion hier soir.

Si la convention signée par le syndicat des joueurs n’interdit pas les déplacements les jours de match, il est très peu conseillé pour les organismes de jouer directement après un déplacement. En effet, même si le vol ne dure que 2h entre Indianapolis et New York, les joueurs seront perturbés dans leur rythme de sommeil, ils seront perturbés dans leur alimentation, ce qui pourrait engendrer des blessures de fatigue. L’inquiétude de Draymond Green se comprend, et les Warriors risquent de jouer avec le frein à main.

Publicité

Draymond Green aurait sans doute aimé que sa franchise où la ligue trouve un autre avion pour permettre aux Warriors de faire le voyage jusqu’à New York en toute sérénité. Malheureusement, il va devoir se réveiller tôt, faire le déplacement, et jouer dans la foulée…

Déclarations Draymond Green Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA