NBA – La décla choc de Dwight Howard avant la déroute des Lakers

Le pivot NBA des Los Angeles Lakers, Dwight Howard, lors d'un match face aux Boston Celtics
NBA (DR)

On pourrait croire que les déboires des Lakers susciteraient l’inquiétude parmi les membres de l’effectif. Or, il semblerait que cela ne soit pas le cas pour Dwight Howard… L’intérieur californien a en effet lâché une sortie assez surprenante sur la situation actuelle, avant la défaite face aux Spurs.

Publicité

On a bien du mal à reconnaître les Lakers, cette saison. Pendant l’été, on les voyait parmi les plus candidats au titre, notamment suite à leur recrutement cinq étoiles. Au lieu de ça, les Californiens ne pointent aujourd’hui qu’en sixième place dans la conférence Ouest, le tout avec un bilan négatif (16-17). Même les stars du roster, LeBron James en tête, ne peuvent empêcher la tendance actuelle malgré les grosses performances statistiques.

Néanmoins, la confiance semble encore régner un peu dans le vestiaire angelino, notamment du côté de Dwight Howard. Récemment, le pivot revenu pendant l’intersaison s’est ainsi affiché très souriant au micro de TMZ Sports, alors que les siens venaient de perdre contre Phoenix. Pas une raison cependant pour s’inquiéter selon D12, qui croit dur comme fer en les chances de LA. Tout ne serait qu’une question de temps :

Publicité

Dwight Howard sur les Lakers : « On est bien, là »

On est dans une bonne situation, les gars. Il est encore tôt sur cette saison. On sera prêts quand les playoffs commenceront. C’est là qu’on commencera à vraiment dominer. C’est une toute nouvelle équipe par rapport à l’année dernière. Nous essayons tous d’apprendre à jouer ensemble et à jouer notre jeu.



Manque de bol, ses coéquipiers et lui ont pris une véritable raclée dès le match suivant, face à San Antonio (138-110, résumé ici). Le timing n’était donc pas idéal… Howard n’a d’ailleurs pas été bien brillant face aux Texans, terminant la rencontre avec certes 9 rebonds et 2 contres, mais un ratio +/- assez médiocre (-9). Néanmoins, en un sens, on comprend ce que veut dire le vétéran…

Publicité

En effet, il n’a pas tort sur un point essentiel : l’effectif a été presque entièrement remodelé pendant l’intersaison, et il est donc normal que les automatismes mettent du temps à s’installer. Surtout dans le cas d’une superteam ! Le problème, c’est qu’on en est déjà à 33 matchs en 2021-22, soit presque la mi-saison. Le temps commence à manquer aux Angelinos, malgré l’optimisme du monde.

Publicité

Dwight Howard ne perd pas espoir que son équipe se remette en selle, et c’est tout à son honneur. Mais quand on voit comment les Lakers se font rosser match après match, on a du mal à adopter le même discours que lui…

Déclarations Dwight Howard Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA