Publicité

NBA – L’avis surprenant de Dwyane Wade sur le Big 3 de Miami avec LeBron

La légende NBA du Miami Heat, Dwyane Wade, aux côtés de la superstar actuelle des Los Angeles Lakers, LeBron James
Keith Allison (CC)

Les Tres Amigos de Miami ont dominé la ligue avec Dwyane Wade et LeBron James à leur tête, mais auraient-ils pu gagner plus de titres si le Chosen One était resté ? D’après l’arrière, la réponse serait non ! Comme il l’a expliqué récemment, une autre équipe était sur le point de les détrôner…

Publicité

La décision de LeBron James de signer à Miami en 2010 a beau avoir été contestée, elle a aussi mené à l’un des meilleures équipes de la décennie écoulée. Entre 2011 et 2014, le Heat mené par le King, Dwyane Wade et Chris Bosh a participé quatre fois de suite aux Finales, remportant deux titres. Durant ce laps de temps, peu de doutes subsistaient quant au fait qu’il s’agissait de la meilleure escouade du monde.

Tout cela a changé lorsque le Chosen One a décidé de retourner à Cleveland, privant South Beach de davantage de succès. Néanmoins, à en croire l’arrière, la période de gloire de la franchise approchait d’ores et déjà de la fin. De passage sur le podcast de Jalen Rose, il a ainsi expliqué que Miami s’apprêtait à perdre sa couronne, à ce moment. La raison ? L’émergence d’une équipe dans la Baie de San Francisco :

Publicité

D-Wade : « On n’aurait pas gagné plus de titres si LeBron était resté »

Je ne pense pas qu’on aurait gagné plus de titres. Je n’en suis vraiment pas sûr. Cette équipe de Golden State était juste sur nos talons, elle montait en régime. Je ne sais pas. Je n’étais plus dans la fleur de l’âge. Je n’étais plus à mon apogée en 2014. Donc, il aurait été difficile pour nous de gagner si je devais encore jouer un rôle important.



Il est vrai que suite à l’intersaison 2014, qui a vu le trio éclater, ce sont bien les Warriors de Stephen Curry qui ont commencé à dominer outrageusement la ligue. L’équipe des Dubs était alors constitué de joueurs dans leur prime, ce qui n’était plus forcément le cas des Floridiens. Des hommes comme Udonis Haslem, Ray Allen ou même Flash étaient déjà proche de la fin.

Publicité




Pour ce dernier, c’est notamment son style de jeu qui lui a porté préjudice au bout du compte, alors que lui, LBJ et Bosh furent tous draftés en 2003. Et comme D-Wade l’indique, le dernier cité a dû se battre avec l’apparition de caillots sanguins dans son organisme, ce qui a mis prématurément fin à sa carrière. Il y aurait donc peu de chances que les Heatles auraient continué à régner sur le monde de la balle orange :

Chris Bosh ne savait pas à quoi il allait avoir affaire plus tard, il était dans la fleur de l’âge et LeBron était dans la sienne, mais je n’étais plus dans la mienne. J’aurais eu du mal à continuer, et il m’aurait fallu trouver la santé très rapidement pour continuer à concourir à ce niveau, parce que mon corps avait beaucoup souffert.

Publicité

D’après Dwyane Wade, Golden State aurait remplacé le Heat comme meilleure équipe du monde avec ou sans LeBron James restant à South Beach. Quand on voit le raz de marée que fut l’escouade californienne entre 2014 et 2019, difficile de ne pas être d’accord !

En direct : toute l'actu NBA