Publicité

NBA – Dézingué par Draymond Green, Karl-Anthony Towns lui répond !

Karl-Anthony Towns prend la pose
Instagram (DR)

Après sa réponse sur Russell Westbrook a priori sans arrières-pensées lors d’une interview, Karl-Anthony Towns se retrouve au coeur de la polémique. Draymond Green l’a notamment sévèrement taclé, ce à quoi le pivot des Wolves a répondu ce mardi.

Publicité

En disant que Russell Westbrook « chassait les stats » et en faisait « parfois un peu trop », Karl-Anthony Towns ne se doutait probablement pas qu’il allait déchainer les enfers. Actuellement dans le protocole sanitaire, le big man des Wolves s’est pris un sacré retour de bâton, notamment par Draymond Green, qui a déclaré :

Une fois, je l’ai vu depuis le banc de touche lors de notre victoire contre les Timberwolves, et il était dans encore le match avec 20 points de retard, à deux minutes de la fin pour faire ses stats. Allez, mec. Arrête de parler de tes « frères » et de dire que nous sommes une fraternité si c’est pour sortir des choses comme ça.

Publicité

Secoué par Draymond Green, KAT lui répond

Un tacle appuyé qui a valu une réponse de Towns, sur le ton de l’ironie :

(En référence au match qu’évoque Green) Je ne savais pas que j’étais le coach ? J’étais le coach ou quoi ? On m’a dit d’être encore dans le match avec 20 points de retard à 2 minutes de la fin. Oh merde je dois être Bill Russell. Mesdames et messieurs, je suis Bill Russell. J’avais oublié que j’étais Bill Russell.



KAT fait ici référence au fait que le pivot légendaire des Celtics est notoirement devenu le premier joueur-coach de l’histoire dans les années 1960. Après ce show comique improvisé, la star des Wolves a retrouvé son sérieux et a voulu mettre fin à cette polémique stérile autour de ses propos :

Publicité




Hey franchement, les Warriors sont une équipe géniale. Je ne suis pas là pour faire le mec irrespectueux et toutes ces histoires. Nan, je ne suis pas là pour ça.

Cette mise au point sera-t-elle suffisante, ou va-t-elle au contraire souffler sur les braises et énerver encore davantage Draymond Green ? Nul ne le sait, mais ce qui est certain, c’est que KAT tournera la langue sept fois dans sa bouche avant sa prochaine interview…

Publicité

Russell Westbrook n’a toujours pas réagi aux propos de Towns, mais ce dernier continue de se dépêtrer des conséquences entraînées par sa décla. Le « brotherhood » NBA est décidément une véritable cocotte-minute à l’équilibre précaire !

En direct : toute l'actu NBA