Publicité

NBA – Une superstar confesse : « Je n’aurais jamais dû être dans la ligue »

NBA Les fans de Philly sont fous
NBA (DR)

Arriver en NBA est parfois un concours de circonstances même pour les stars, ces dernières ayant parfois grandi dans des environnements difficiles. Un poids lourd à l’Est ne l’a d’ailleurs pas caché : il pensait autrefois qu’il ne mettrait jamais un pied sur les parquets de la grande ligue…

Publicité

Nous connaissons tous Joel Embiid, le colosse des Sixers qui écrabouille tout sur son passage. Cette année encore, le Camerounais impressionne avec plus de 25 points et presque 11 rebonds par match avec Philadelphie. Le tout en se montrant toujours aussi vocal, n’hésitant jamais à aller chambrer ses adversaires. Un joueur qui ne fait pas l’unanimité, mais qui ne manque pas de confiance en soi !

Et pourtant, quand on interroge le pivot comme Sports Illustrated l’a fait, c’est un autoportrait bien différent qu’il nous livre. Ayant découvert la balle orange sur le tard (il se destinait plutôt à devenir gardien de but au football), Jojo n’avait pas une grande opinion de lui-même comme basketteur avant de faire le saut vers la NBA. En fait, il n’avait même pas prévu d’y aller au moment d’arriver à la fac de Kansas, et n’avait qu’un but en tête :

Publicité

Joel Embiid : « Je voulais juste obtenir mon diplôme et rentrer au Cameroun »

Quand je suis arrivé aux États-Unis, mon objectif était vraiment de profiter de cette opportunité pour obtenir une bourse, et un diplôme qui me permettrait de rentrer chez moi et d’en faire quelque chose. Je n’aurai jamais cru en être à ce stade aujourd’hui. Je veux dire, j’ai commencé à jouer au basket à 16 ans. Pour moi, c’est comme si je n’avais jamais vraiment eu une chance de réussir ou d’être en NBA.



Je pense que ce qui m’a le plus aidé, c’est que les gens ont cru en moi dès le début. Cela m’a poussé à travailler très dur pour essayer de m’améliorer chaque jour, même si je ne réussissais pas à entrer dans la ligue, parce qu’à ce moment-là de ma vie, j’ai toujours pensé que je n’étais pas assez bon, même quand je suis arrivé à l’université.

Publicité




J’ai toujours pensé qu’il n’y avait aucune chance que j’y arrive. Le fait que les gens aient cru en moi et que je sois allé à l’université, c’est ce que je voulais, honnêtement. J’ai en quelque sorte utilisé cette opportunité pour obtenir un diplôme et aller travailler ailleurs et gagner de l’argent pour ma famille. Je n’aurais jamais imaginé cela possible.

Un aveu assez fort venant de quelqu’un qui affiche autant de confiance sur les parquets. Il ne faut pas oublier que depuis ses débuts, The Process n’est pas épargné par les défis, notamment ceux que lui impose son propre corps. Absent sur ses deux premières campagnes à cause d’un problème au pied, il enchaîne depuis régulièrement les blessures et a même contracté le coronavirus récemment. Qu’il soit encore aussi bon et prêt à en découdre en dit long sur la détermination du personnage.

Publicité

Joel Embiid passe parfois pour une grande gueule arrogante, mais cela n’enlève en rien à son parcours peu singulier. Le bonhomme a traversé de nombreuses épreuves au cours de sa vie, mais cela ne l’a pas empêché de faire à présent partie du gratin de la ligue. Chapeau bas.

Déclarations Joel Embiid NBA 24/24 Philadelphia 76ers

En direct : toute l'actu NBA