Publicité

NBA – Le match d’Allen Iverson saboté exprès par la ligue !

Allen Iverson pour le magazine Complex
Complex (DR)

Allen Iverson a souvent été ciblé par la ligue, notamment au moment d’instaurer le légendaire « dress code », qui interdisait tous les vêtements popularisés par l’arrière. Mais ce n’est pas la seule fois. Un jour, un de ses matchs a été volontairement saboté.

Publicité

Allen Iverson était un joueur particulièrement spectaculaire et qui n’avait pas peur de se faire une place parmi les grands intérieurs dans la raquette. Il attaquait le panier avec une incroyable détermination et pouvait terminer près du cercle avec délicatesse en se contorsionnant, ou en puissance en absorbant le contact de son défenseur. Et forcément avec son petit gabarit, il se retrouvait assez souvent sur la ligne des lancers francs.

En carrière, The Answer a tiré 8.9 lancers francs par match en moyenne, preuve d’une agressivité constante. Mais à ses yeux, comme aux yeux de tous les joueurs, l’arrière n’était pas arbitré justement par les hommes au maillot rayé. Et un soir de la saison 2006/2007, après une défaite sur le parquet des Sixers et une expulsion, AI s’est lancé dans une tirade assez violente contre les assesseurs du jeu.

Publicité

Allen Iverson ciblé par les arbitres

Je pense avoir été victime d’une faute sur une action, et j’ai dit à l’arbitre qu’il arbitrait le match de manière personnelle et pas objective, et il m’a expulsé. Son fusible est fragile, j’aurais du savoir que je ne pouvais rien lui dire. Depuis que je suis en NBA il ne m’aime pas, et ce soir était l’occasion idéale pour lui de me faire passer pour quelqu’un de mauvais.



Après ses propos à charge contre les arbitres, Allen Iverson a évidemment été sanctionné par la ligue d’une amende de 25.000$, mais ce n’est pas la conséquence la plus grave de cette sortie médiatique. Tim Donaghy, assesseur du jeu réputé pour son passage ne prison et ses matchs truqués, a avoué par la suite que la déclaration d’Allen Iverson avait entrainé une grande campagne de vengeance à son égard. Le site Basketball-Network raconte :

Publicité




Le match suivant, les arbitres ont entamé leur revanche contre Iverson, lors du match entre les Lakers et les Nuggets. Un porté de balle a par exemple été sifflé contre la superstar, chose qui n’arrive jamais en NBA. Donaghy a avoué ne pas avoir sifflé certaines fautes évidentes. Au final, Allen Iverson n’a marqué que 16 points sur le match alors qu’il tournait à 28 sur la saison.

Les arbitres sont des hommes avant tout, et effectivement, ils peuvent ne pas aimer certains joueurs et se montrer plus durs avec eux. Mais Tim Donaghy allait encore plus loin puisqu’il se vengeait ouvertement de certains comportements en ne sifflant pas des fautes pourtant évidentes. Heureusement, cela n’a pas empêché Allen Iverson de devenir une légende.

Publicité

Tim Donaghy a été sanctionné pour son attitude avec un passage par la case prison et un honneur a jamais souillé. Allen Iverson peut donc souffler un grand coup, une immense injustice a été réparée, et son sentiment était bon : il était effectivement arbitré différemment.

Allen Iverson NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA