Publicité

NBA – La mise au point cash de Steph Curry après la débâcle des Warriors

NBA Stephen Curry en colère
NBA (DR)

Pratiquement intouchables en début de saison, les Warriors subissent un sérieux contrecoup actuellement. Détruits par les Bucks, ce jeudi, ils ont vu leur leader Steph Curry envoyer un gros message après ce résultat inquiétant et humiliant !

Publicité

Le constat est simple : ils viennent de concéder autant de défaites sur leurs 5 derniers matchs, que sur les 23 premiers de leur saison. Longtemps sur un petit nuage, les Warriors connaissent une chute vertigineuse ces derniers jours. Après trois revers subis face aux Mavericks, aux Pelicans et aux Grizzlies, les hommes de Steve Kerr ont connu une véritable déroute sur le parquet des Bucks, ce jeudi.

En l’absence de Draymond Green, encore embêté par son mollet, les Dubs n’ont tout simplement jamais pris les devants au score dans cette rencontre à sens unique. Menés de 39 points à la mi-temps (!), ils ont subi la loi d’un Giannis Antetokounmpo encore une fois historique, avant de s’incliner sur le score de 99-118. Une bien triste manière de débuter leur back-to-back de la mort à l’Est, qui les verra affronter Chicago dans quelques heures.

Publicité

Début de crise aux Warriors ? Steph Curry tempère

Encore abandonné par son adresse (12 points, 4/11 au tir, 2/6 à 3 points), Steph Curry n’a pas pu empêché cette correction. Il a cependant tenté de garder un discours positif en conférence de presse, rapporté par Josh Schrock de NBC Sports Bay Area.

C’est une situation où il faut se regarder dans le miroir. (…) Il faut savoir garder confiance en qui vous êtes et en votre plan de jeu.



On a battu de très bonnes équipes dans cette ligue, on a perdu contre de très bonnes équipes, et on a subi quelques blowouts. C’est la vie dans une saison de 82 matchs. Mais là où ça devient problématique, c’est qu’il faut être capable d’afficher certaines choses de façon consistante, soir après soir, et évidemment, il faut qu’on corrige ça rapidement. Il faut qu’on redresse la barre le plus vite possible, mais il n’y a pas de panique.

Publicité




Le timing de cette nette baisse de régime a de quoi interroger, puisqu’il coïncide avec le retour tant attendu de Klay Thompson. Pour Curry, il est néanmoins logique que son équipe peine à carburer en cette période bien précise.

On a essayé de se préparer pour ça, mais ça demande des ajustements. Au point où on en est dans la saison, il n’y a pas de quoi déjà céder à la panique, parce qu’on a le temps de mettre tout le monde à l’aise. On savait que Klay allait revenir et qu’il y allait avoir un nouveau cinq, mais le fait que Draymond soit indisponible a demandé d’autres ajustements.

Au final, le Chef estime que les résultats obtenus ces temps-ci n’ont guère d’importance, et que la vérité actuelle ne sera pas forcément celle de la fin de saison !

On doit continuer à s’améliorer, rester patients et mettre tout le monde à l’aise avec notre nouvelle alchimie, et ensuite, on montera en puissance pour les playoffs après le All-Star Break. On a montré qu’on en était capable, et il faut nous faire confiance.

Publicité

Du haut de ses 33 ans, Steph Curry fait donc appel à son expérience, et refuse de tirer la sonnette d’alarme aussi précipitamment à Golden State. Les fans sont prévenus : la période d’adaptation actuelle pourrait ne pas être la plus fun à suivre !

En direct : toute l'actu NBA