UFC – « Ciryl Gane avait l’air tout maigre, avec une tête de bébé »

Le combattant des poids lourds UFC Ciryl Gane a vécu une première rencontre étonnante avec son coach, Fernand Lopez
@ciryl_gane

Ultra-affuté physiquement, Ciryl Gane n’aurait cependant pas toujours eu une apparence aussi intimidante auprès de ses adversaires. C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’un de ses proches, dans un portrait pas vraiment très flatteur pour le Bon Gamin !

Publicité

Qui a dit que mobilité rimait forcément avec poids légers dans les sports de combat ? Tyson Fury se charge de démentir cette affirmation dans le milieu de la boxe, et Ciryl Gane fait de même dans celui du MMA. Malgré ses 112 kilos, le Français a en effet toujours affiché une impressionnante rapidité de mouvement dans l’octogone. Y compris lors de sa dernière apparition, face à Francis Ngannou, durant laquelle il a posé de gros problèmes au Predator.

La géniale anecdote de Fernand Lopez sur Ciryl Gane

Arrivé sur le tard à l’UFC, Gane s’y est toujours présenté avec une musculature saillante, très éloignée du physique plus grassouillet de certains poids lourds. Pourtant, il y a quelques années, bien avant de se réorienter vers le free fight, sa carrure n’était pas aussi imposante. C’est ce qu’a dévoilé son coach, Fernand Lopez, dans un entretien pour Submission Radio dans lequel il revient sur sa rencontre avec le Bon Gamin.

Publicité

Le premier rapport a été hilarant parce que je ne l’ai pas cru. Il m’a été présenté et je ne le connaissais pas du tout. Et il a dit quelque chose qui m’a rendu suspicieux à propos de lui. Parce que vous savez, quand vous avez une salle, beaucoup de gens vont et viennent tous les jours, et ils essaient tous de vous expliquer pourquoi ils sont les prochaines sensations. Et j’ai cru que c’était un gars comme ça.



Dès son arrivée dans la MMA Factory, le Frenchie a clairement affiché son ambition. Or, d’après Lopez, ses paroles ne correspondaient pas vraiment avec son apparence !

Il m’a dit qu’il était un poids lourd, alors qu’il avait l’air tout maigre, avec une tête de bébé ! Je ne voyais rien qui me laissait penser qu’il était dur sur son visage, donc j’ai eu du mal à croire que c’était un gros frappeur.

Publicité

Pour prouver à à son entraineur actuel qu’il méritait son respect et sa confiance, Gane a donc enchainé les succès, tout d’abord en muay-thaï, puis dans la cage du TKO. Lopez a ainsi accepté de l’épauler dans sa montée vers les sommets, ce qui a conduit les deux hommes jusqu’à la ceinture intérimaire heavyweight de l’UFC, et à un title-fight pour le titre de champion incontesté !

Publicité

S’il n’a clairement pas la même définition de « maigrelet » que le commun des mortels, Fernand Lopez a finalement accordé sa confiance à Ciryl Gane, et misé sur lui. 5 ans plus tard, il a de quoi s’en féliciter !

Ciryl Gane Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA