NBA – La fois où le père de Kobe Bryant l’a frappé devant tout le monde

NBA Kobe Bryant avec les Lakers
NBA / YOUTUBE

On a souvent connu Kobe Bryant en tant que martyriseur, mais il lui est aussi arrivé de finir en victime. Généralement, il devait s’écraser devant… son père ! Une fois, ce dernier l’a même violemment envoyé au sol suite à un caprice de l’ex-Laker.

Publicité

Tout comme Kobe Bryant, son père Joe a, lui aussi, été un joueur NBA. Ancien des Sixers notamment, « Jellybean » a toutefois longtemps entretenu des rapports conflictuels avec son fiston. On peut notamment citer le fait qu’il n’ait pas approuvé le mariage de ce dernier avec Vanessa, alors que le Mamba avait 21 ans. Au point de pas assister à la cérémonie… Lui aurait préféré que l’ancien Laker se concentre sur sa carrière, à l’époque.

Par ailleurs, il se montrait sans pitié avec l’éducation de son fils, dont il attendait qu’il soit irréprochable d’un point de vue sportif. Toute « infraction » était donc sévèrement punie… Coach de Kobe au lycée, Keith Closs a récemment partagé une anecdote qui résume bien tout cela. Étant jeune, l’arrière pouvait parfois se montrer suffisant, voire fainéant comme après une victoire de son équipe :

Publicité

Joe Bryant impitoyable avec l’éthique de travail de Kobe

Après un match, Kobe a décidé qu’il ne voulait pas courir. Il s’est mis en colère et a quitté le terrain pendant que le reste de l’équipe faisait des sprints. J’ai dit : « Hé, Bean, qu’est-ce qui se passe, mec ? Tu es blessé ? » Il a répondu : « Je ne veux pas courir, tu sais qu’on vient de gagner, je n’ai pas envie de courir. »



Visiblement, Vino n’avait pas encore tout à fait sa mentalité de travailleur acharné, à cette époque. Or, cette attitude pour le moins capricieuse n’a pas du tout plu à son paternel, qui a décidé d’intervenir de façon pour le moins cinglante. Comme l’explique Closs, Joe a tout simplement humilié son rejeton devant tout le monde, en l’envoyant valser au sol !

Publicité

Il a demandé : « C’est quoi le problème ? ». Je lui ai dit, « Bean ne veut pas courir parce qu’il dit qu’il n’a pas à le faire parce qu’on a gagné. » Il a dit : « Mon garçon, viens ici ». Kobe se lève et s’approche de lui et son père lui donne un coup de poing dans la poitrine. Il a glissé sur le sol devant un gymnase plein de monde. Et il a coupé le souffle à Kobe.

Voilà une technique pour le moins originale, mais qui a résulté en une belle leçon d’humilité pour le n°24. C’est d’ailleurs une certitude qu’il l’a retenue, puisqu’il s’est mué en bourreau de travail par la suite avec une éthique considérée comme légendaire dans le monde du sport. C’est grâce à celle-ci qu’il a su rester au top niveau aussi longtemps… On peut dire merci à son père, en un sens.

Publicité

Joe Bryant n’avait pas peur d’exposer Kobe, si cela pouvait l’aider à progresser. Une mentalité peu commune, mais qui participé à créer la légende qu’est devenu le défunt arrière. La méthode a donc porté ses fruits, et ce, de manières spectaculaire.

Déclarations Kobe Bryant NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA