NBA – Un double champion cash : « C’est le meilleur rookie avec qui j’ai jamais joué »

NBA Evan Mobley cartonne
NBA / Youtube

Certains rookies progressent plus vite que d’autres, au point d’impressionner même les plus expérimentés de leurs pairs. C’est notamment le cas d’Evan Mobley, en fusion du côté des Cavs. Un coéquipier de renom l’a d’ailleurs joliment encensé, récemment.

Publicité

Ceux qui pensaient que Cade Cunningham serait le Rookie de l’Année assuré ont dû rapidement déchanter, cette saison. En plus d’être blessé en cours d’exercice, le Piston a vu un de ses camarades de draft émerger à vitesse grand V, à savoir Evan Mobley. Le big man des Cavaliers est le symbole de l’équipe surprise qu’est Cleveland en 2021-22, 4ᵉ de la conférence Est (30-19). Et si les joueurs de l’Ohio sont aussi bons, c’est aussi grâce au débutant.

Avec 15 points, plus de 8 rebonds et 2 passes ainsi qu’1.7 contre de moyenne, l’intérieur formé à USC s’est déjà constitué un CV en béton pour la course au ROY. Ses coéquipiers sont en tout as subjugués, à commencer par un Rajon Rondo arrivé il y a peu en provenance des Lakers. Cela ne l’a cependant pas empêché d’être immédiatement conquis par ce qu’il a vu du jeune athlète, comme il l’a récemment confié aux médias :

Publicité

Rajon Rondo sous le charme d’Evan Mobley



Rajon Rondo sur Evan Mobley : « C’est peut-être le rookie le plus talentueux et le meilleur avec qui j’ai jamais joué, il est capable de contrôler tant de choses sur le terrain, même sans beaucoup scorer. »

Un joli compliment signé du double champion qui a lui-même grandi en tant que joueur aux côtés de patrons tels que Kevin Garnett et Paul Pierce. Peut-être qu’il va pouvoir endosser leur rôle à présent, afin de faire progresser son coéquipier au plus vite.

Publicité

Comme l’indique RR, Mobley est déjà capable de dominer sans forcément marquer des valises de points. S’il veut passer un cap décisif, l’objectif va donc être de devenir une véritable force de frappe offensive dans les années à venir. S’il peut améliorer son shoot extérieur (30.5% de réussite cette saison), le garçon aura en tout cas une très jolie palette à sa disposition en attaque. Dans l’idéal, il pourrait tourner à terme autour des 20 unités de moyenne. Après ce qu’on a déjà vu de lui, la perspective fait saliver :

Publicité

Nous ne sommes encore que fin janvier, mais Evan Mobley a peut-être déjà clos la discussion autour du Rookie de l’Année. L’intérieur cartonne dans une équipe qui gagne, difficile de faire mieux pour ses concurrents de la classe de draft 2021…

Cleveland Cavaliers Déclarations NBA 24/24 Rajon Rondo

Toute l'actu NBA