NBA – Draymond Green lâche encore un manque de respect à Rudy Gobert !

Rudy Gobert répond à Draymond Green et le fracasse !
NBA (DR)

Ce n’est pas demain la veille que Draymond Green et Rudy Gobert deviendront amis. L’intérieur de Golden State n’a de cesse d’envoyer des piques à l’encontre du Français… La dernière en date concerne nulle autre que la course au DPOY, sujet sensible pour The Stifle Tower !

Publicité

Les fans des Warriors peuvent exulter, l’un de leurs joueurs préférés est revenu à la compétition. Absent depuis plusieurs semaines à cause de problèmes de dos, Draymond Green a enfin pu enfiler à nouveau la tenue de sa franchise lors de la victoire face aux Wizards (122-116). S’il a démarré la rencontre en sortie de banc, le Dancing Bear a été très complet avec 7 points, 6 rebonds et 7 passes décisives :

Publicité

Draymond Green snobe Gobert dans ses favoris pour DPOY

Clairement, on a retrouvé l’intérieur triple champion avec les Dubs, qui a également abattu un gros travail dans sa moitié de terrain. Défenseur de l’Année en 2017, il espère bien glaner une deuxième statuette cette saison malgré déjà 34 matchs manqués. Comme il l’explique au micro d’NBC Sports, la course au DPOY est loin d’être décidée selon lui. S’incluant dans les potentiels lauréats, il a également nommé ses deux plus gros concurrents à ses yeux :



Je ne sais pas quelle ligue les autres ont regardé, mais je n’ai vu personne se consolider comme joueur défensif de l’année. À moins que vous ne vous basiez sur : « Oh, ce type a joué tel nombre de matchs et son équipe a tel bilan ». Super. Oui, vous pouvez trouver un gars. Quand je regarde la ligue, Mikal Bridges a été très bon défensivement et Jaren Jackson s’est amélioré défensivement.

Publicité

Vous l’aurez remarqué, le vétéran laisse complètement de côté Giannis Antetokounmpo et surtout un certain Rudy Gobert. Le client est particulièrement tendu entre les deux hommes depuis des années, étant de féroces concurrents dans le secteur défensif. Green n’hésite jamais à tacler son homologue français, se permettant un nouveau gros manque de respect envers lui lors du All-Star Game. Ambiance…

Malheureusement pour le joueur des Dubs, le pivot du Jazz est un sérieux candidat à sa propre succession, lui qui est le tenant du titre. En revanche, il fait bien de mentionner Bridges et Jackson Jr., dont les noms reviennent de plus souvent dans la discussion. Respectivement premier et deuxième de la conférence Ouest avec Phoenix et Memphis, les deux pépites affichent un potentiel dingue dans le secteur. À défaut de l’obtenir en 2021-22, ils seront en tout cas de sérieux clients à l’avenir.

Publicité

Draymond Green ne voit pas Rudy Gobert parmi les favoris au Défenseur de l’Année, ce qui n’est guère étonnant venant du Warrior. Le Tricolore pourra lui répondre de la meilleure des manières en allant chercher sa quatrième statuette, égalant ainsi le record NBA !

Déclarations Draymond Green Golden State Warriors Les Français (NBA) NBA 24/24 Rudy Gobert Utah Jazz

Toute l'actu NBA