JO 2024 – La colère monte encore après Fournier, les détails de la honte !

NBA Evan Fournier en colère
FIBA (DR) / Licence Creative Commons

La décision de relocaliser le tournoi de basket des Jeux Olympiques de Paris passe très mal du côté des joueurs, Evan Fournier ayant notamment clamé son désaccord. De son côté, le quotidien L’Équipe a dévoilé toutes les informations disponibles sur cette sombre affaire… et il y a sérieusement de quoi être scandalisé.

Publicité

Les fans de balle orange vont devoir se préparer à des JO de Paris compliqués. Alors que le tournoi devait avoir lieu à Bercy, toute la phase de poule se retrouve délocalisée à Porte de Versailles au profit du badminton, notamment. En cause, la hauteur de plafond requise pour cette discipline (11 mètres)… Du coup, toutes les sélections, dont l’Équipe de France et Team USA, vont se retrouver à jouer dans un hangar, comme le révèle le journal L’Équipe dans un long article sur le sujet. Les détails ont de quoi rendre fou, car ils témoignent d’une véritable bordel logistique à venir :

Pour l’heure, c’est bien dans une annexe où l’on retrouvait il y a quelques semaines, dans le cadre du salon de l’Agriculture, le village des ânes, que doit se dérouler la phase préliminaire du tournoi de basket. Les lieux doivent être réaménagés (8 000 places en gradins) par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO). Les vice-champions olympiques Evan Fournier et Rudy Gobert n’auront eux jamais vu, depuis leurs jeunes années, un plafond d’une salle de basket d’aussi près (9 mètres).

Publicité

Les chantiers sont nombreux. L’un concerne l’éclairage, qui ne doit perturber ou aveugler les joueurs, ni altérer le travail des photographes et les images captées par les caméras. L’air conditionné inquiète également. Impossible aussi d’installer un jumbotron ; la production télévisée (déjà un casse-tête en raison des colonnes à l’intérieur du hall) en sera affectée.



Après Fournier, David Cozette montre au créneau

Comme le précise également le média sportif, le COJO ne dispose d’aucun plan B actuellement et c’est extrêmement inquiétant, à deux ans des Jeux. Sans surprise, la nouvelle a été très mal accueillie par les Bleus qui ont pourtant fait rêver le public tricolore à Tokyo, et les premiers retours sont pour le moins acerbes. Après Evan Fournier qui a lâché un premier coup de gueule, c’est notamment le journaliste David Cozette qui est monté au créneau pour exprimer sa colère.

Publicité

Un constat validé par de nombreux internautes, qui réclament bien évidemment une autre salle :

Publicité

Pas étonnant que les membres de l’Équipe de France et ses fans soient aussi remontés, puisque cela témoigne d’un manque total de considération pour le basket-ball. Quand bien même les JO sont un défi organisationnel, le fait est que c’est encore une fois la balle orange qui est plus pénalisée que les autres sports.

Déclarations Evan Fournier Jeux Olympiques Les Français (NBA) NBA 24/24

Toute l'actu NBA