NBA/EDF – Outré, l’énorme coup de gueule d’Evan Fournier sur les JO à Paris !

L'arrière star de l'équipe de France, Evan Fournier, a poussé une gueulante avant la finale des Jeux olympiques opposant les Bleus à Team USA
FIBA (DR)

Parmi les leaders du basket en France, Evan Fournier n’hésite jamais à donner de la voix quand il l’estime nécessaire. Et suite à la dernière annonce concernant les Jeux Olympiques de 2024 à Paris, l’arrière a carrément dégoupillé… avec une justesse qui ne peut qu’être saluée.

Publicité

Médaillés d’argent, les joueurs de l’Équipe de France se préparent maintenant à disputer ce qui sera peut-être le plus important tournoi de leur vie : les JO 2024, à domicile en France. Dans deux ans, ces derniers se tiendront en effet à Paris et les hommes de Vincent Collet n’ont qu’une envie : briller devant leur public sur la plus prestigieuse des scènes sportives. Remporter une breloque est un objectif assumé, histoire de confirmer l’exploit de l’an passé. Mais alors que l’échéance se rapproche tranquillement, les Tricolores viennent d’avoir le droit à une sacrée douche froide.

En effet, alors que le tournoi de basket devait intégralement se tenir à l’AccorHotel Arena de Bercy, seule la phase finale y aura lieu. Les matchs de poules ? Ils se disputeront quant à eux… dans le Hall 6 du site Porte de Versailles, là où le Salon de l’Agriculture a notamment élu domicile récemment. Bref, un hangar. Résultat, le public sera beaucoup plus restreint, car les autres installations seront réservées au badminton notamment. Sans grande surprise, les athlètes ont grincé des dents suite à l’annonce. Lors d’un entretien avec le journal L’Équipe, Evan Fournier s’est notamment montré scandalisé par la décision. Ses propos ci-dessous.

Publicité

Evan Fournier furax contre la délocalisation du basket aux JO 2024

Evan Fournier : Si c’est vraiment ce qui arrive, c’est de la grosse m*rde. Ça n’a aucun sens. Le sport majeur des JO, c’est l’athlétisme. Mais en tant que sport collectif, c’est le basket le numéro 1. Nous sommes vice-champions olympiques, chez nous, et ils ne garantissent pas une vraie salle ? Si c’est le cas, ce sont des pipes et ils se foutent de nous.



Ils pensent vraiment faire jouer Team USA, ses stars qui pèsent des dizaines de millions et jouent dans des Arénas géantes tous les soirs, dans ces conditions ? Je comprends qu’aux Jeux, chaque discipline doit avoir sa place, mais le badminton attire combien de personnes en tribunes sérieusement ? Je suis déçu, en colère. Ça me fout la haine. Un truc comme ça n’arriverait jamais aux États-Unis.

Publicité

On peut totalement comprendre l’arrière des Knicks, car ce n’est pas la première fois que la balle orange se fait flouer de la sorte dans l’Hexagone. En effet, les derniers Jeux au Japon avaient été le théâtre de quelques moments polémiques à la télévision française, cette dernière choisissant de faire l’impasse sur une grande partie du match de poule entre l’EDF et Team USA. De quoi pousser More Champagne à lâcher une punchline épique plus tard dans le tournoi.

À présent, c’est sur le plan organisationnel que les choses se gâtent et le leader des Bleus craint que cela ne fasse beaucoup du mal à la médiatisation de la discipline sur le territoire national. Fournier voit cependant un autre risque se profiler à l’horizon : que les acteurs du basket outre-Atlantique ne prennent pas bien la décision. Cela pourrait avoir de grosses conséquences selon lui :

On n’est pas à l’abri que les franchises, quand elles comprendront, fassent pression sur leurs joueurs pour ne pas y aller.

Publicité

Evan Fournier a piqué une colère noire suite à la délocalisation du basket-ball dans des salles plus petites pour les JO 2024, et ce n’est pas étonnant. Après la polémique du tournoi à Tokyo, c’est un nouveau scandale qui se prépare côté français…

Déclarations Evan Fournier Jeux Olympiques Les Bleus Les Français (NBA) NBA 24/24

Toute l'actu NBA