NBA – KD recadre un coéquipier : « Pas besoin de dire de la merde comme ça »

NBA KD cash en conférence de presse
NBA (DR)

Leader affirmé des Nets, Kevin Durant n’hésite pas à reprendre certains de ses coéquipiers de volée lorsque nécessaire. C’est ce qu’il a fait ce mardi en découvrant les commentaires un peu trop présomptueux d’un de ses partenaires.

Publicité

Pour s’éviter un gros affront, et valider leur participation aux playoffs, il leur suffisait d’une victoire. Opposés ce mardi aux Cavaliers, les Nets ont bel et bien obtenu leur ticket pour les phases finales. Menés par un Kyrie Irving en furie et beaucoup trop adroit, ils ont également pu compter sur Kevin Durant, auteur de 25 points et 11 passes. C’est pourtant avec un certain agacement que le Slim Reaper s’est présenté devant la presse après coup.

Trop bavard, Bruce Brown démonté par Kevin Durant

Juste avant qu’il ne réponde aux questions des journalistes, KD a laissé Bruce Brown répondre à ses obligations médiatiques. Après avoir lui aussi réalisé un grand match (18 points, 9 rebonds, 8 passes), l’ailier s’est peut-être un peu trop laissé griser par sa performance. Interrogé sur la série à venir face aux Celtics, et aux lacunes adverses que pourrait exploiter son équipe, ce dernier a en effet livré une déclaration forte !

Publicité

Eh bien, on ne peut pas laisser Tatum planter 50 points à chaque match. Il faut qu’on soit physique avec eux. Maintenant, ils n’ont pas Robert Williams, donc ils auront moins de présence dans la peinture. Donc on pourrait attaquer Al Horford et (Daniel) Theis. Le fait qu’ils n’ont pas Robert Williams est énorme.

Souffrant d’une rupture du ménisque depuis deux semaines, Williams n’a que peu de chances de retrouver les terrains contre Brooklyn.



Un présage dont s’est réjoui Brown, conscient de l’apport défensif qu’offre le jeune pivot à sa franchise. Selon lui, Al Horford et Daniel Theis seraient bien moins redoutables dans le domaine, ce qui devrait laisser des boulevards aux siens pour attaquer la peinture de Boston. Un avis qu’il aurait pu se garder selon Kevin Durant, qui a clairement fait comprendre sa frustration vis-à-vis de son coéquipier !

Publicité

Bruce Brown a dit quoi ? Qu’est-ce qu’il a dit ? Pff. C’est sa fierté sous caféine qui parle. Il en a pris avant le match. Mais ces deux autres gars (Horford et Theis) peuvent faire pareil. Ce ne sera pas aussi facile, c’est moi qui vous le dis. (…) Je n’aime pas ça. Mais c’est du Bruce tout craché. Il garde la même énergie toute la saison, mais pas besoin de dire de la m*rde comme ça. Contentons-nous d’aller là-bas et de jouer.

Non seulement les propos de Brown pourraient avoir dévoilé le plan de jeu des Nets, mais ils pourraient aussi se retourner contre eux en cas d’élimination dans ce premier tour. Pas étonnant, dès lors, que Durantula s’insurge devant cette prise de parole alors que rien n’est encore joué. Certes trash-talkeur sur le terrain, le MVP 2014 n’en reste pas moins réfléchi et modeste avant de se mesurer à un nouvel adversaire.

Publicité

Bruce Brown s’est bien enflammé après la victoire contre Cleveland, et est peut-être allé un peu vite en besogne au sujet des Celtics. En bon chef de meute, Kevin Durant était heureusement là pour remettre son disciple dans le droit chemin !

Brooklyn Nets Déclarations Kevin Durant NBA 24/24

Toute l'actu NBA