UFC – Transformé, Jon Jones révèle son nouveau physique pour affronter Ngannou !

Le nouveau physique de Jon Jones pour affronter Ngannou à l'UFC
@jonnybones / UFC (DR)

Attendu de retour depuis des mois, Jon Jones semble enfin passer la seconde et se rapprocher d’une grande reprise à l’UFC. Se dirige-t-on vers un énorme combat heavyweight contre Francis Ngannou ? Il vient en tous cas de révéler son nouveau physique… qui n’a clairement plus rien à voir avec celui de sa période de domination chez les mi-lourds !

Publicité

Il s’est montré clair sur ce point : c’est bien en 2022 qu’il souhaite re-grimper dans l’octogone et relever le nouveau défi de taille qu’il s’est fixé. Disparu depuis un dernier combat remporté en février 2020, puis pris dans une tempête médiatique, Jon Jones s’apprête semble-t-il enfin à revenir dans la danse. En revanche, ce n’est plus chez les light heavyweights qu’il souhaite régner, mais bien dans la catégorie supérieure. Et il s’en donne d’ailleurs les moyens.

Limité à 93 kilogrammes durant son hégémonie à l’UFC, Jones a désormais décidé de changer de gabarit pour combattre chez les poids-lourds. En ligne de mire : un énorme choc face à Francis Ngannou (les discussions auraient déjà commencé selon certaines sources) et la conquête de la ceinture de champion. Mais en attendant de pouvoir possiblement se mesurer au Predator, ou à n’importe quel autre adversaire, Bones a tout récemment révélé son énorme nouveau physique sur Instagram !

Publicité

Jon Jones s’affiche métamorphosé physiquement



Le combattant-star a visiblement pivoté sa stratégie vers une grosse prise de masse, et cela se concrétise par une nouvelle carrure bien plus épaisse. Oubliez sa musculature dessinée et son apparence élancée d’il y a encore quelques mois en arrière, Jon Jones a fait le choix de prendre du poids pour pouvoir lutter à armes égales face aux futurs colosses de la division des poids-lourds. Et pour aller plus loin, la comparaison d’aujourd’hui avec des photos prises lors de son tout premier combat à l’UFC, en août 2008 contre Andre Gusmao, est encore plus bluffante. Preuve ci-dessous.

Publicité

(crédit : UFC/DR)
(crédit : UFC/DR)

Publicité

Fini le six-pack apparent et les pectoraux saillants : Jon Jones veut pouvoir tenir le choc physiquement avec ses nouveaux rivaux, et a pour cela pris pas mal de poids. Au point, presque, de ne plus pouvoir le reconnaitre !

Fight Jon Jones Multisports UFC

Toute l'actu NBA