NBA – Au pire des moments, Joel Embiid lâche un flop all-time face au Heat

NBA Joel Embiid en feu face aux Hornets
NBA / YOUTUBE

Attendu au tournant, Joel Embiid s’est effondré dans le Game 5, à l’image de toute l’équipe de Philadelphie. Ce fut cependant encore pire pour The Process qui a lâché un raté historique pour ses standards. Résultat, sa franchise se retrouve dans une bien mauvaise situation…

Publicité

Menés 2-0, les Sixers étaient parvenus à se ressaisir, profitant du retour de blessure de Joel Embiid pour remporter les Games 3 et 4 et égaliser ainsi dans la série contre le Heat. Avec le momentum de leur côté, l’occasion était parfaite pour reprendre la tête en gagnant le cinquième match. Malheureusement pour les hommes de Doc Rivers, c’est tout l’inverse qui s’est produit, puisqu’ils se sont fait étriller par les Floridiens au cours d’une rencontre à sens unique (120-85).

C’est un énorme coup sur la tête pour la franchise de la Pennsylvanie, qui se retrouve à présent dos au mur, un revers de plus étant ainsi synonyme de fin de saison. Grand sauveur des siens sur les derniers jours, le pivot camerounais a cette fois-ci failli à la tâche, rendant une pâle copie avec seulement 17 points et 5 rebonds. Mais ça ne s’arrête pas là, puisqu’en termes d’impact sur le jeu, il s’agissait tout bonnement de son plus mauvais match en post-season depuis sa draft :

Publicité

Joel Embiid au fond du trou dans le Game 5

Joel Embiid a eu un ratio de -29 matchs quand il était sur le terrain dans le Game 5, le pire de sa carrière en playoffs.



Difficile de défendre The Process sur ce coup, qui a juste été tragique de bout en bout. Si on peut avancer que sa prestation est aussi liée aux coups supplémentaires qu’il a reçu (il a notamment été touché à nouveau au visage), certains observateurs l’accusent carrément de ne pas avoir tout donné parce que les votes du MVP lui ont préféré Nikola Jokic. Or, ce serait une attitude absolument déplorable, comme n’a pas manqué de souligner Skip Bayless :

Publicité

S’il est avéré que Joel Embiid a fait la moue et a joué sans enthousiasme dans le Game 5 de cette nuit parce qu’il n’a pas remporté le titre de MVP (comme l’émission « Inside the NBA » l’affirme), alors Embiid ne devrait jamais être élu MVP. Pour sa défense, il a montré de l’investissement physique en plongeant dans les tribunes en début de match.

Publicité

Joel Embiid était-il seulement frustré de ne pas avoir été élu meilleur joueur de la ligue, ou a-t-il simplement vécu une soirée sans ? Quoi qu’il en soit, le résultat est le même : les Sixers sont au bord de l’élimination et doivent impérativement gagner le Game 6.

En direct : toute l'actu NBA