NBA – Embarrassé, Michael Jordan affiché par Enes Kanter !

NBA Le gros tacle de Kanter envers MJ
Youtube / NBA (DR)

Écarté sans doute définitivement de la ligue, Enes Kanter Freedom tâche de profiter de sa notoriété pour porter un discours dénonciateur sur le non-respect des Droits de l’Homme. Sa dernière cible en date n’est autre qu’un certain… Michael Jordan !

Publicité

Joueur NBA pendant 11 saisons, il a dernièrement troqué ce costume pour celle d’un activiste à la portée mondiale. Enes Kanter Freedom aurait aimé combiner les deux, mais n’aura certainement plus jamais cette chance. En effet, ses critiques envers la ligue et ses rapports avec la Chine n’aura peut-être pas eu raison de sa place sur le circuit, mais devrait l’empêcher d’y retourner. Dès lors, le pivot turc ne cherche plus à retenir ses coups… et ça se voit.

Enes Kanter Freedom s’attaque à Michael Jordan

À l’image d’un Pat Beverley davantage présent à l’antenne que sur les parquets ces temps-ci, Kanter multiplie les apparitions sur le plateau de FOX News depuis la fin de son contrat aux Rockets, en février dernier. Cependant, c’est dernièrement sur Twitter qu’il a craché son venin, réagissant à une étude portant sur l’argent investi en Chine par les propriétaires NBA. Une liste où figure notamment… Michael Jordan !

Publicité



D’après ce rapport réalisé par ESPN, Jordan Brand aurait une valeur de 85 millions de dollars sur le simple marché chinois. La marque avait d’ailleurs fait polémique il y a un an, alors accusée de faire appel à du travail forcé pour y confectionner ses produits. De quoi provoquer la colère de Kanter, qui aimerait tout simplement voir la NBA couper tous les ponts qui la lient à l’Empire du Milieu. Il l’a d’ailleurs encore rappelé dans le Ingraham Angle ce vendredi :

Publicité

Des violations des Droits de l’Homme arrivent partout dans le monde. Et on doit les mettre en avant telles qu’elles sont. En ce qui concerne la NBA, la moralité a son importance jusqu’à ce que l’argent et le business entrent dans la danse. C’est ça qui me brise le cœur. Et tout les propriétaires — il y en a 50 dans la ligue — tirent du profit de l’exploitation d’esclaves.

On se doit de les afficher pour ça parce qu’ils adorent nous offrir de grands discours sur la justice sociale. Mais en réalité, ils sont effrayés. Ils ne parlent que des choses qui se passent aux États-Unis. Mais quand les choses dont ils parlent et qu’ils dénoncent affectent leur argent et leur compte en banque, ils restent silencieux, et on se doit de continuer de les exposer.

Publicité

Enes Kanter Freedom s’insurge devant les rapports étroits entre Michael Jordan et la Chine, et appelle l’ensemble des fans à l’imiter. Le Turc poursuit son combat de longue haleine, ce qui reste tout à son honneur.

En direct : toute l'actu NBA