NBA – « J’aurais pu jouer avec LeBron, mais j’ai préféré manger des Oreo »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, choquée lors d'un match
NBA (DR)

Depuis le début de sa carrière, LeBron James attire de nombreuses recrues dans ses équipes via son aura. Les free agents ont ainsi tendance à se bousculer pour le rejoindre, sauf un qui lui aurait préféré… les biscuits Oreo selon son propre aveu !

Publicité

Comme l’a bien dit Jeanie Buss récemment, se priver de son point de vue et de son apport dans le domaine des prises de décision serait plus idiot qu’autre chose. LeBron James fait office de GM de l’ombre aux Lakers, comme il l’a souvent été dans ses précédentes franchises. Il faut dire que sa réputation permet parfois de faire pencher la balance en faveur de son équipe depuis le début de sa carrière.

En effet, jouer avec le King permet depuis près de deux décennies de voir ses chances de finir champion s’agrandir considérablement. Dès lors, difficile pour des agents libres en devenir de refuser la possibilité de s’associer à lui. Et pourtant, un ancien All-Star a décliné cette opportunité… pour un motif qu’il a aujourd’hui de quoi regretter au vu de la suite de sa carrière !

Publicité

Jermaine O’Neal et le dilemme LeBron/Oreo

Dernier invité du Knuckleheads Podcast, Jermaine O’Neal est revenu sur son départ du Heat à l’été 2010, juste avant que LeBron ne rejoigne la franchise. Un move effectué en toute connaissance de cause d’après lui :

Concernant Miami, ils voulaient me re-signer. Et moi, je savais que Bron et tous les autres allaient arriver. Je savais que LeBron serait là la saison suivante.



Mais alors, pourquoi avoir choisi de ne pas faire équipe avec le King ? Tout simplement à cause de la politique de Miami, devenue trop exigeante à son goût !

Ce que je vais vous dire n’est que la vérité. Vous savez qu’ils ont cette règle des 8% de masse graisseuse, pas vrai ? Pour un big man comme moi, c’est beaucoup demander.

Publicité

En effet, O’Neal avoue avoir eu un petit faible trop important pour… les Oreo :

Je me souviens aller dans mon garde-manger la nuit. Je regardais les Oreo, et les Oreo me regardaient aussi. Mon gars, c’était une bataille de tous les jours contre moi-même sur le plan nutritionnel. J’étais là, « Frère, j’ai plus de 30 ans. Je ne peux pas m’infliger ça. »

Je me suis dit, « Sérieux, je suis trop vieux pour avoir un débat sur le fait de manger un Oreo ou pas. » Je ne pouvais pas en être réduit à ça. Donc c’est pour ça que j’ai quitté Miami. J’aurais pu jouer avec LeBron, mais j’ai préféré manger des Oreo.

Le sextuple All-Star a donc pu le faire du côté de Boston, où il a signé cet été-là pour environ 12 millions de dollars sur deux ans, sans jamais remporter le titre qui lui manque encore aujourd’hui par la suite.

Publicité

Un peu trop gourmand pour perdurer au Heat, Jermaine O’Neal a donc laissé passer l’occasion de jouer avec LeBron James à cause de ce vilain défaut. Comme quoi, la carrière d’un joueur peut véritablement se jouer à rien !

En direct : toute l'actu NBA