NBA – Les playoffs sont-ils les pires de l’histoire ? Le chiffre accablant !

La superstar NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, s'est exprimée sans filtre sur son futur adversaire des Dallas Mavericks, Luka Doncic
Rawel Visual

En temps normal, les playoffs sont une période passionnante, excitante, où le suspense est roi… Mais cette saison, il est particulièrement difficile de s’immerger dans la course au titre, la faute à des matchs à sens unique. La preuve en un chiffre accablant.

Publicité

D’ordinaire, les playoffs sont la période la plus excitante de la saison NBA, le moment où les grandes équipes et les grands joueurs se révèlent dans des batailles épiques et mémorables. Et pour ajouter une nouvelle dimension à cette dramaturgie, quoi de mieux que des rencontres disputées et des dernières minutes insoutenables pour les téléspectateurs et les fans présents dans les tribunes.

C’est dans ce contexte que se sont écrites de nombreuses légendes. Michael Jordan a eu « The Shot » en 1989 pour éliminer des Cavaliers favoris pour le titre, puis « The Last Shot » en 1998 pour décrocher sa dernière bague au buzzer face au Jazz. LeBron James a lui aussi quelques tirs qui ont fait se lever certains et pleurer d’autres. Puis dans l’histoire encore plus récente, Damian Lillard s’est fait une place dans l’équipe des 75 ans de la ligue grâce à ses exploits.

Publicité

Les playoffs dépourvus de suspense



Le problème, c’est que cette saison le suspense n’est quasiment pas au rendez-vous, ce qui n’aide pas franchement à s’immerger dans ces playoffs. Par exemple, le match 7 entre les Mavericks et les Suns devait être un climax, mais la rencontre s’est finalement achevée sur un écart de presque 40 points ! Et ce n’est pas le seul exemple, puisque l’écart moyen sur chaque rencontre est anormalement élevé.

Publicité

La marge de victoire sur les 17 derniers matchs de ces playoffs. En moyenne, chaque victoire est de 19.8 points. Il n’y a eu que 7 minutes de clutch sur cette période.

Sur les 17 dernières rencontres des playoffs, l’écart moyen dans le score final est de 19.8 points, ce qui est assez énorme, surtout dans une période où les défenses doivent prendre le dessus. Et parce que les rencontres ne sont pas franchement passionnantes, il est assez difficile pour la ligue de créer un vrai engouement sur ces finales de conférence. Espérons que les Finales seront à la hauteur des attentes.

Publicité

Pour le moment, ces playoffs ne nous offrent pas le suspense attendu et la tension si propre à la période. Espérons que cela soit compensé par des Finales exceptionnelles qui se joueront jusqu’à la dernière minute de la dernière rencontre.

NBA 24/24 Stats, records

En direct : toute l'actu NBA