NBA – Tremblant et en larmes, Steve Kerr craque et choque

L'entraineur NBA des Golden State Warriors, Steve Kerr, a livré un message bouleversant et rempli de colère après la tuerie intervenue à Uvalde, Texas
NBA (DR)

Comme trop souvent malheureusement, un nouveau drame s’est produit outre-Atlantique, avec le meurtre d’une dizaine d’enfants dans une école primaire du Texas. Toujours très vocal concernant ces sujets délicats, Steve Kerr a une nouvelle fois pris la parole de façon retentissante.

Publicité

Dès son entrée dans la salle de conférence de presse, à quelques minutes de l’entame du Game 4 entre Warriors et Mavericks, il a immédiatement fait comprendre que le basket n’était que secondaire pour lui ce mardi. Au lieu d’évoquer cette rencontre, Steve Kerr a décidé de la mettre de côté, et de se prononcer sur la tuerie ayant eu lieu ces dernières heures à Uvalde, Texas. Bouleversé, il n’a pas pu dissimuler sa colère face aux journalistes, et a fait passer un gros message aux autorités américaines, dont la transcription intégrale est à retrouver ci-dessous.

L’énorme coup de gueule de Steve Kerr après la fusillade

Depuis la fin de notre échauffement, 14 enfants ont été tués (19 selon le dernier bilan, ndlr) à 600km d’ici… ainsi qu’un professeur. Et sur les 10 derniers jours, nous avons eu des personnages âgées noires tuées dans un supermarché à Buffalo, des pratiquants asiatiques tués dans une église en Californie du Sud, et maintenant on a des enfants assassinés à l’école. QUAND EST-CE QU’ON VA FAIRE QUELQUE CHOSE ?!

Publicité

Je suis fatigué. Je suis si fatigué de me pointer ici et de présenter mes condoléances aux familles dévastées. Je suis fatigué des excuses — je suis désolé, mais je suis fatigué des minutes de silence. Assez ! Il y a 50 sénateurs qui, actuellement, refusent de voter une loi pour vérifier les antécédents née il y a quelques années à la Maison Blanche. Elle attend là depuis deux ans, et il y a une raison pour laquelle ils ne la font pas passer : pour conserver le pouvoir.



Donc je vous le demande, à vous, Mitch McConnell et tous les sénateurs qui refusent de faire quoi que ce soit contre les violences et les tueries à l’école et au supermarché : est-ce que vous comptez vraiment faire passer votre désir de pouvoir avant les vies de nos enfants, de nos aïeux et de nos pratiquants ? Parce qu’on dirait que c’est ce que vous faites. C’est ce qui arrive chaque semaine.

Publicité

Je n’en peux plus. Et je veux que toutes les personnes qui entendent ça imaginent leur réaction si c’était leur enfant, leur petit-enfant, leur mère, leur père, leur frère ou leur sœur à qui ce genre de choses était arrivé. Comment vous vous sentiriez ? On ne peut plus se contenter de lire ça, faire une minute de silence, et ensuite crier, « Go Dubs ! » ou « Allez les Mavericks ! », pendant que 50 sénateurs à Washington nous tiennent prisonniers !

Vous réalisez que 90% des Américains, qu’importe leur parti politique, veulent qu’il y ait une vérification universelle des antécédents ? 90% d’entre nous ! On est pris en otage par 50 sénateurs, tranquillement installés à Washington, qui refusent ne serait-ce que de soumettre cette loi au vote, malgré la volonté du peuple américain. Ils ne veulent pas la voter parce qu’ils veulent garder leur pouvoir ! C’est pathétique ! J’en ai assez.

Publicité

Indigné par le manque de contrôle vis-à-vis des armes à feu aux États-Unis, Steve Kerr n’a pas souhaité garder son calme pour réagir à la tuerie d’Uvalde. Un message poignant, validé par de nombreuses personnalités de la NBA et d’ailleurs.

En direct : toute l'actu NBA