NBA – L’énorme trade qui réunirait Rudy Gobert et Evan Fournier !

Evan Fournier réagit à son énorme carton... et Gobert aussi !
NBA (DR)

Le Jazz et les Knicks se préparent à une intersaison chargée, les deux franchises étant déçues par leurs résultats en 2021-22. Ce ne serait d’ailleurs pas étonnant qu’elles fassent affaire entre elles, et cela pourrait notamment concerner l’avenir d’Evan Fournier dans la Grosse Pomme !

Publicité

L’élimination au premier tour contre les Mavs est probablement l’échec de trop pour Utah, qui stagne depuis quelques années en playoffs. L’escouade de Quin Snyder n’a jamais su atteindre les finales de conférence, malgré son duo Rudy Gobert – Donovan Mitchell. Le coach a déjà laissé entendre qu’il ne sera pas plus là l’an prochain, et l’un de ses meilleurs joueurs devrait en faire de même pendant l’intersaison. Reste à savoir si ce sera l’arrière ou le big man français…

Autre équipe qui pourrait effectuer un énorme nettoyage dans son roster : les Knicks, extrêmement décevants cette saison après avoir pourtant fini dans le Top 4 à l’Est en 2020-21. L’exercice suivant fut malheureusement d’un tout autre acabit, et les recrues de l’été dernier ont globalement déçu, Evan Fournier y compris. Les dirigeants gardent toutefois les mêmes ambitions qu’auparavant, et espèrent notamment pouvoir attirer une superstar dans leurs filets.

Publicité

Evan Fournier envoyé à Utah contre Donovan Mitchell ?

Or, les deux concurrents pourraient bel et bien se décider à entreprendre des négociations ensemble, au vue de leurs projets. Bleacher Report s’est penché sur le sujet récemment, et a développé un scénario de trade qui verrait Mitchell atterrir dans la Grosse Pomme pour en reprendre les rênes. En contrepartie, la franchise mythique enverrait plusieurs joueurs afin de matcher son salaire, y compris un certain vice-champion olympique :



  • Les Knicks reçoivent : Donovan Mitchell
  • Le Jazz reçoit : Evan Fournier, Obi Toppin, Immanuel Quickley, un choix du premier tour en 2023 (via Dallas) et un choix du premier tour en 2024 (protégé Top 8)

Une chose est sûre, un tel deal ferait office de mini-séisme à travers la ligue, Spida rejoignant enfin un gros marché comme le souhaitaient de nombreux observateurs. Et pas n’importe lequel, puisque l’intérêt de NY pour lui est de notoriété publique, tout autant que leurs connexions d’après B/R :

Publicité

Les liens entre Donovan Mitchell et les New York Knicks sont presque trop nombreux pour être énumérés à ce stade. Il est représenté par CAA, la même agence qui employait le président des Knicks et ancien agent principal Leon Rose. Un autre dirigeant des Knicks, William Wesley, a été une présence controversée sur le terrain lors du premier match de playoffs entre le Jazz et les Dallas Mavericks.

Il n’est donc pas impensable que les deux franchises se contactent, d’autant qu’elles auraient chacune quelque chose à y gagner. Les Knicks obtiendraient une star montante en option n°1 au scoring, capable de former un duo très prometteur avec le Canadien R.J. Barrett. Quant à Utah, c’est en termes de profondeur d’effectif que le deal pourrait être alléchant, notamment sur les lignes arrières. La doublette formée par Quickley et Jordan Clarkson en sortie de banc pourrait ainsi faire de sacrées étincelles en attaque.

Publicité

Evan Fournier pourrait donc rejoindre Rudy Gobert au Jazz, si Donovan Mitchell venait à faire l’inverse. À moins que les Mormons ne décident de tout faire exploser et de carrément se déparer de leurs deux leaders, afin de tout reprendre à zéro !

En direct : toute l'actu NBA